Améliorer son potentiel pour une décennie plus viable de la femme gabonaise !

Mardi, 17 mai, 2016 - 12:38

Au terme de leur mission de formation au Royaume du Maroc, Mesdames Pepecy OGOULINGUENDE (ONG MALACHIE) et Huguette Flore MBOUMBA (ONG GIAMUSU) , sont venues procéder, dans la matinée de ce mardi 17 Mai 2016 , à une restitution de leurs travaux, au cabinet de S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc .

Les deux responsables d'ONG  gabonaises ,ont remis au Chef de la Mission Diplomatique Gabonaise , au Maroc , leur rapport de fin de ce stage , démarré le 09 Mai 2016 , et coorganisé au Centre Lalla Meryem de Rabat, par l’Union Nationale des Femmes du Maroc (UNFM) , en partenariat , avec l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) , et la Société Civile Africaine .De nombreuses femmes venant  de plusieurs autres pays africains ( Sénégal , Mali , Guinée Conakry , Cameroun , Tchad , République Centrafricaine ) , y étaient , également , présentes .

Madame Sandra Michèle KAMBOGO, épouse de S.E.M.l’Ambassadeur Haut Représentant, Présidente d'Honneur de l'Association des Femmes Gabonaises au Maroc (AFGM) , mettant en avant l'action solidaire de cette structure dans la perception des phénomènes de développement et d'épanouissement de la gente féminine du Gabon  , a , en introduisant ce débat remercié S.E.M.L'Ambassadeur Haut Représentant pour la disponibilité et tout l'entregent dont il ne cesse de faire montre au service des causes de la République Gabonaise .

Outre Madame l'Epouse de S.E.M.l'Ambassadeur Haut Représentant , prenaient également part à cette audience, Mesdames :

  • Virgine BAKISSI PEMBA , Présidente de l’Association des Femmes Gabonaises au Maroc (AFGM) ,
  • Eugénie ANGUE , Conseiller , chargé des Affaires Sociales , à la Représentation Diplomatique du Gabon.

Exposant les contours de la formation reçue , Madame OGOULINGUENDE , Présidente de l'ONG MALACHIE  , fondée en novembre 2008 ,spécialisée dans la prise en charge des orphelins et s'occupant , en même temps de l'insertion des jeunes en milieu socioprofessionnel , a souligné que ce forum s’était avéré indispensable et mériterait que les expériences acquises soient le mieux mutualisées au bénéfice de la coopération sud-sud. Indiquant que les échanges et les connaissances enregistrées devraient davantage conduire les femmes à la prise en main de leur destin à travers la réalisation des projets générateurs de revenus.

Ces dames n’ont pas voulu passer l’opportunité que représente le lancement par le chef de l’Etat de la décennie de la femme gabonaise. Une opportunité , ont-elles insisté  pour  davantage inviter les femmes à relever les défis du développement économique, en vue de leur autonomisation et épanouissement.

Les rassurant sur l’entière et totale disponibilité de la Mission Diplomatique Gabonaise à être en phase avec leurs diverses doléances visant à formaliser , du mieux possible , les différentes activités génératrices de revenus qu’elles auraient identifié , S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO a voulu convier ses interlocutrices à avoir une vision pour le futur et à repartir au Gabon en étant toujours préoccupées , par la nécessité de tenir compte de la place accordée à la femmes dans les différentes stratégies de développement prônées par le Président de la République , Chef de l’Etat .

Battant en brèche  la fausse idée selon laquelle il faudrait  beaucoup d’argent pour réaliser une activité génératrice de revenus, S.E.M.L’Ambassadeur Haut Représentant souhaite que les acquis accumulés lors de cette formation , fassent l’objet d’implémentation , en milieu rural , au Gabon , pour inviter la femme gabonaise  à rompre avec l’apathie et à développer la culture de l’effort et du travail. S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, entend défendre cette position auprès des autorités gouvernementales ayant en charge ces différents aspects d'autonomisation de la femme .

Ayant conscience d’un certain nombre de difficultés auxquelles elles sont souvent confrontés au quotidien , concernant des aspects de conditionnement ou d’emballage de leurs produits , ces dames ont , également émis des vœux de voir l’AFGM les aider dans la recherche d’un certain nombre d’outils pour permettre à certaines femmes de passer des intentions à la matérialisation de leurs projets économiques.

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO souhaitant vivement que l’AFGM prenne en compte les doléances présentées a indiqué qu’il ne ménagerait aucun effort pour se lancer dans une prospection telle que souhaitée lorsque le besoin s’en ressentira pour aller à la conquête de solutions de conditionnement ou d’emballage . Le Chef de la Mission Diplomatique du Gabon , relevant , par ailleurs , que ces actions entreprises par Madame l'Ambassadrice , cadraient parfaitement avec la nécessité pour la Représentation Diplomatique Gabonaise d'être totalement en phase avec les plans de développement déterminés , au plus haut niveau  , par les pouvoirs publics gabonais .

C'est fort de tout ceci , que la femme gabonaise matérialise sa très ferme détermination à être présente lors de la 22ème Conférence des Parties à la Convention sur les Changements Climatiques (COP22) qui se tiendra du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech dans le sud du Maroc.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM