Vers une solution au bras de fer entre pêcheurs artisanaux et l'administration des pêches gabonaises !

Jeudi, 29 août, 2013 - 09:29

Au cours d’un point de presse tenu le samedi 24 Août 2013 , à Libreville , Madame   Loïs NONTSE ALLELA , épouse MINKO , Directeur Général des Pêches et de l’Aquaculture, a annoncé la suspension de la mesure d’interdiction du filet mono filament pour les pêcheurs de sardines jusqu’au 31 décembre de l’année en cours..

Une  communication visant à sursoir exceptionnellement jusqu’au 31 décembre 2013, la mesure d’interdiction du filet mono filament pour les pécheurs de sardines .

A l’origine, il avait été relevé un problème de l’inapplication généralisée de la réglementation en vigueur en matière de pêche au Gabon. Ce que la communication du Directeur Général des Pêches désigne en termes « désordre…constaté dans la pêcherie sur toute l’étendue du territoire gabonais » ce qui a justifié que « les activités des pêches ont été suspendues pendant deux mois à partir de janvier 2013 ».

Mandat de ce fait avait été « donné à la direction générale des pêches et de l’aquaculture d’assainir la pêcherie ». Aussi conditionnera-t-elle  « la reprise des activités de pèche…par la signature, par tous les pécheurs artisanaux et industriels, d’un cahier de charges qui rappellerait les principales dispositions du code des pêches qu’ils violaient fréquemment ».

Cette  mesure de levée provisoire de l’interdiction des filets mono filament pour les pécheurs de sardines permettrait donc l’approvisionnement du marché en sardines jusqu’au 31 décembre 2013.

Synthèse : FSNB / JCB

Source : INFOSGABON