Thèse de Doctorat en Médecine : satisfecit total pour Sévère NDONG NDOUTOUME !

Mercredi, 23 novembre, 2016 - 10:07

 

Dans  le prolongement des résultats élogieux enregistrés par son prédécesseur , le Lieutenant Colonel Pierre MBA ESSA peut s‘en enorgueillir , lui aussi, deux mois seulement après son arrivée , à la tête de la Mission Diplomatique de la République Gabonaise au Royaume du Maroc , de compter déjà un nouveau Médecin , au nombre de ses nombreux stagiaires , sur le sol marocain .

Sévére NDONG NDOUTOUME , revient assurément de fort loin .Alors que nombreux sont ceux qui le donnaient perdu , et même en passe d’être révoqué de l’armée gabonaise , il vient de fort belle manière d’apporter un cinglant démenti à un sort qui ne lui paraissait plus favorable .

C’est devant un Jury tout ouïe que l’étudiant en Médecine a soutenu, à Rabat, sa thèse de Doctorat, ce Lundi 21 Novembre 2016.

  

De nombreux collègues, amis et parents avaient tenu à prendre art à cet événement.

 

 

Maitrisant parfaitement son sujet, et déroulant ses travaux, sur la, base d’un dispositif de diaporamas mis au point, le futur médecin aura conquis tout ce beau monde par une justesse de ton et une rigueur scientifique des plus appréciables.

Les travaux auront porté sur  ‘’La forme infantile précoce de la tyrosinémie type 1’’. Il se sera agi de  montrer les particularités de cette affection  en relevant les difficultés diagnostiques et thérapeutiques. S’appuyant sur une étude rétrospective de quatre cas de la forme aigue de cette affection, colligés au service de pédiatrie  de l’hôpital militaire Mohamed V Rabat  durant la période  de Janvier 2013 à octobre 2016.

Encore dénommée  THT1, dans le jargon médical, la tyrosinémie type 1 est  de pronostic sévère. Son  traitement repose sur le NTBC associé à  un régime diététique pauvre en tyrosine et phénylalanine  aboutissant à une amélioration clinique et biologique.

Au moment d’être admis à exercer la médecine, Sévère NDONG NDOUTOUME prêtant le serment d’Hippocrate a juré d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité, avec pour souci premier de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.

Le nouveau Médecin dont la thèse  a reçu une Mention Très Honorable, avec Félicitations du Jury, et proposition au Prix de Thèse, a  été congratulé par ses maîtres.

Le Docteur Sévère NDONG NDOUTOUME , soulagé , au terme de longues années d’études , a pu ensuite poser avec des membres  de ce Jury de Thèse , de sa famille , et de quelques amis .

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM