Sylvia BONGO ONDIMBA s'enquiert de la santé des populations .

Mercredi, 16 mai, 2012 - 17:00

A l’ occasion de la Journée Internationale des Familles, célébrée mardi 15 Mai 2012  à travers le monde, la Première Dame du Gabon, Sylvia BONGO ONDIMBA, est allée à la rencontre des populations du Cap Estérias et de la « Baie des cochons », dans le centre-ville de la capitale gabonaise , pour s’enquérir de la santé de nombreuses familles.

Ces échanges lui ont permis de prendre conscience des risques sanitaires auxquels ces populations sont exposées et des problèmes sociaux qui les affectent au quotidien. Elle a déploré les conditions de vie de ces familles exposées à tout type de risque et la situation d’isolement dans laquelle elles se trouvent. Elle a notamment constaté que ces citoyens ne bénéficient pas d’une écoute active de la part des autorités et qu’aucune action concrète n’est prise pour subvenir à leurs besoins les plus immédiats, notamment dans le domaine de la santé.

Aussi, la Première Dame a-t-elle mis l’accent sur l’intérêt pour les parents d’encourager leurs enfants à apprendre et la nécessité, pour les populations, de se constituer en associations pour faire entendre leurs préoccupations et répondre, à leurs niveaux, aux difficultés auxquelles elles sont confrontées: « C’est en réunissant nos efforts qu’on devient plus fort, j’insiste sur ce fait ».  

Au cours de ces visites, la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBA pour la Famille a procédé à la distribution de 1000 trousses médicales familiales contenant les médicaments essentiels pour soigner les infections les plus répandues chez l’adulte, comme chez l’enfant : paludisme, diarrhée, parasitoses, douleurs et fièvres.

L’objectif de ces trousses médicales familiales est de sensibiliser au bon usage du médicament et d’inciter les parents, en particulier les mères, à se montrer encore plus responsables. Elles ont la responsabilité de la bonne utilisation des médicaments, de leur conservation, mais aussi de l’assainissement du milieu environnemental de leur famille.

Afin de s’assurer de la bonne utilisation de cette pharmacie de maison, ces trousses ont été distribuées à la population par une association spécialisée et présente dans le quartier, ainsi que par une trentaine de volontaires préalablement formés.

Ils leur ont notamment rappelé les bons gestes et les bons réflexes afin de permettre la prise en charge des infections bénignes auxquelles ils sont régulièrement exposés.

De son côté, la Première Dame a longuement échangé avec les familles gabonaises et rappelé qu’elle serait toujours à leur écoute : « La proximité avec les populations est une priorité pour moi. Ces visites me permettent de m’imprégner de vos besoins et d’adapter mes projets pour vous accompagner efficacement et durablement». 

Créée en janvier 2011, la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBAest dédiée à la famille. Celle-ci est le premier lieu de transmission des valeurs et des règles de savoir vivre ensemble. Elle est le socle sur lequel se bâtit une société en bonne santé.

La distribution de 1000 trousses médicales à l’occasion de la Journée internationale des Familles s’inscrit dans une action de long terme de son programme « Tous Unis pour la Santé de la Mère et de l’Enfant », un programme lancé en mai 2011 pour une durée initiale de 2 ans.

« Tous unis pour la santé de la mère et de l’enfant », est un programme mené en partenariat avec le Ministère de la Santé, l’UNICEF, le Fonds des Nations-Unies pour la Population (FNUAP) et l’OMS. Ce programme englobant et multiforme a pour missions de renforcer la qualité des soins dans les structures sanitaires par la prévention, le soutien aux structures à travers des dons de matériels médicaux modernes et la formation de personnels de santé.

A terme, le programme « Tous Unis pour la Santé de la Mère et de l’Enfant » permettra de former 240 professionnels de santé dans 34 maternités publiques dans l’ensemble des 9 provinces gabonaises et de mettre à disposition des femmes enceintes 15 000 kits d’accouchement, 15 000 trousses médicales et 10 000 moustiquaires imprégnées

Source et photos : Fondations Sylvia BONGO ONDIMBA