Solidarité autour de la crise malienne !

Jeudi, 31 janvier, 2013 - 09:12

Madame Nkosazana DLAMINI ZUMA , accueillant le Président , par intérim , du Mali 

Le dossier malien a dominé le 20e sommet de l'Union africaine, qui s'est achevé le lundi 28 janvier à Addis-Abeba. Les autorités maliennes présentes dans la capitale éthiopienne - et notamment M. Traoré - ont réagi avec joie à l'information majeure du jour, la libération de la ville de  Tombouctou , cité des 333 saints  , meurtrie par de longs mois d'occupation islamiste armée .

Dans un discours fort poignant, le Président malien , par intérim Dioncounda TRAORE , a conclu , par ces mots :« Parce que la peur a changé de camp, voici que des voix crient à la croisade contre l'Islam. Mais qu'on nous dise pourquoi personne ne nous a entendus quand notre pays, qui est musulman à 95%, a eu besoin de la compassion et de la solidarité de ses frères en Islam. Ce cri n'est pas le premier. Puisse-t-il être le dernier, et entendu. Vive l'Afrique unie et solidaire ! Vive l'Afrique partenaire respecté du monde ! Vive la paix dans le monde ! Vive la France !»

Madame Nkosazana DLAMINI-ZUMA , Présidente de la Commission de l'Union Africaine

L'Union Africaine  débloque 50 millions de dollars . L'aide de l'UA sera partagée en deux. D'un côté, 45 millions de dollars pour le déploiement de la Misma ; de l'autre, 5 millions pour la restructuration de l'armée malienne. Une conférence des donateurs devait avoir lieu , pour trouver au moins 460 millions de dollars, somme jugée nécessaire par l'Union africaine pour permettre le déploiement de la  force africaine, destinée à épauler - puis à remplacer - les troupes françaises.


Source : RFI