Session d'Information sur la COP22 de Marrakech !

Mercredi, 5 octobre, 2016 - 15:33

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc s’est rendu ,ce mercredi 05 Octobre 2016 , au Ministère marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération , pour prendre part à une rencontre d’information sur les avancées des préparatifs liés à l’organisation , au mois de Novembre prochain , de la COP22 , à Marrakech , au Maroc .

Cette communication institutionnelle initiée par le Comité de pilotage de la COP22, intervenant à quelques semaines de la tenue de la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques, ambitionne de contribuer à la mobilisation.

La rencontre s’est voulue interactive.

  

Les Chefs de Missions Diplomatiques , et Représentants de diverses Organisations Régionales ou Internationales ,  présents ,  ont d’abord eu droit à des exposés relatifs aux principaux chantiers amorcés depuis que le monde entier a connaissance de la destination Maroc pour la tenue de cet événement.

Dans un premier temps, Abdeladim LAHFI, Commissaire de la COP22 , a présenté le Maroc et les atouts qui ont milité en faveur du choix de ce pays . Mention aura, également été faite du site retenu pour la tenue de cette COP22, des engagements du Maroc, du planning et du programme qui devraient être définitivement arrêtés, sous peu. La question des visas et accréditations nécessaires pour prendre part aux différentes manifestations prévues auront constitué la trame du déroulement de cette rencontre.

  

Les échanges entre les diplomates et les membres du Comité de Pilotage de la COP22 auront également permis d’avoir des éclaircissements sur les questions de sécurité , de transport et d’hébergement, au regard , notamment de la montée exponentielle des tarifs auxquels se livreraient certains hôtels .  Sur cet aspect de l’hébergement , il aura été recommandé aux uns et aux autres de ne s’en référer qu’aux agences officiellement accréditées pour servir d’intermédiaires avec les établissements hôteliers .

Par ailleurs, concernant ,  le survol des aéronefs et des différentes arrivées, Nourredine BOUTAYEB , Responsable du Pôle Logistique ,a  demandé  que les plans de vols parviennent rapidement auprès des services habilités pour que des dispositions idoines soient prises pour l’accueil , la réception , et la conduite vers les lieux d’hébergement pour les officiels et participants attendus .

L'assistance a , par ailleurs , été assurée de ce que des navettes assureront assez régulièrement et confortablement le transport entre les lieux d’hébergement et le site de Bab Ighli , retenu pour le déroulement des travaux .

Concernant les médias, Alexander SAIER, Responsable de l’Information, rappelant que le secrétariat prévoyait  un nombre de demandes d’accréditation élevé, et fixé un plafond du nombre maximum de participants, proportionnellement à la capacité d’accueil du centre de conférence et du centre des médias, et en tenant compte des autres participants, et des règles de sécurité et en cas d’incendie, a  rappelé que  la date limite  des demandes d’accréditation est le 19 octobre. Toutes les demandes soumises dans ce délai seront traitées, si le plafond du nombre maximum de participants n’est pas atteint avant. Rappelant, toutefois, que l'accréditation en ligne était l’unique  voie officielle pour obtenir une inscription en tant que représentant des médias. Le secrétariat n’étant  pas en mesure d'accepter les accréditations par d'autres moyens.

Mohamed Reda EL FASSI , Ambassadeur , Directeur du Protocole , au Ministère Marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération , a , pour finir , indiqué que des manuels de procédures et d’autres informations concernant divers aspects de l’organisation de cette COP22 allaient  être mis à la disposition des Représentations Diplomatiques pour leur permettre de fournir des informations nécessaires à leurs différents gouvernements.

Le Président de la République Gabonaise, Chef de l’Etat , l’a souvent affirmé :’’Cette 22è Conférence des Nations unies sur le climat (COP22), qui se tiendra en novembre prochain à Marrakech, devrait être une excellente opportunité pour les décideurs africains d’envoyer un signal fort à la communauté internationale pour que soient adoptés des mécanismes et procédures opérationnels de mise en œuvre de l’Accord de Paris’’.

 

C’est dans cette même optique , que S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , vantant l’expérience et l’expertise de son pays qui place la question du changement climatique au cœur de ses priorités, n’a de cesse de rappeler que : ‘Grâce à l’Accord de Paris, la communauté internationale s’est dotée d’un nouveau cadre d’application de la convention sur les changements climatiques qui date de 1992, afin d’accélérer la coopération face aux urgences du dérèglement climatique. Il faut maintenant passer du cadre à un véritable Plan d’action opérationnel et bénéfique pour le continent africain, et c’est toute l’importance de la COP de Marrakech”.

 

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM