Sentences après les manifestations du 15 Août 2012 à Libreville !

Dimanche, 2 septembre, 2012 - 12:28

Sept manifestants interpellés lors des violences qui se sont déroulées, le 15 août 2012, dans le 2ème Arrondissement de Libreville, ont été condamnés le jeudi 30 août dernier, par le Tribunal de Libreville, à douze mois de prison, dont six fermes.

Devanture du Tribunal de Libreville

Les prévenus étaient poursuivis pour « dégradation de biens d’autrui et vol », des forfaits dont ils se seraient rendus coupables lors des violents affrontements ayant opposé, le 15 août 2012, des partisans d’André MBA OBAME, ancien Secrétaire Exécutif de l’ex-Union Nationale aux forces de l’ordre déployées dans le 2ème Arrondissement de Libreville pour empêcher la tenue de son meeting non autorisé.

Me Lubin NTOUTOUME , à droite

Ils faisaient partie de onze prévenus, dont quatre ont été relaxés, défendus par un collectif d’avocats, dont Me Lubin NTOUTOUME, qui a indiqué qu’il allait, avec les autres défenseurs, « faire appel » de la décision du Tribunal.

Les onze prévenus étaient accusés d’avoir pillé une échoppe lors de la manifestation à l’issue de laquelle Zacharie MYBOTO, ancien président du parti dissout avait annoncé d’abord trois morts avant de se rétracter pour parler d’un mort.


Mme. Le Procureur de la République

Par ailleurs, 47 autres prévenus accusés de « trouble à l’ordre public », et contre lesquels le Procureur de la République, Sidonie Flore OUWE, avait requis des peines de prison, sont en attente d’une décision mise en délibérée au 6 septembre prochain.

Le Procureur avait fustigé « l’incivisme des jeunes qui ne reculent pas devant les forces de police », et demandé au Tribunal, pour l’exemple, de condamner l’ensemble des prévenus.

© Copyright Infos Gabon