S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO préside , à Rabat , une Table Ronde de Haut Niveau , pour la relance des échanges commerciaux en Afrique !

Mardi, 12 juillet, 2016 - 20:13

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant  , près le Royaume du Maroc , au nom de la République Gabonaise qui préside son Conseil d’Administration , a présidé , ce Mardi 12 Juillet 2016 , à Rabat , une Table Ronde de Haut Niveau , organisée par  l’Association des Organisations Africaines de Promotion Commerciale (AOAPC), Institution Intergouvernementale  , basée à Tanger , au Maroc .

Des ambassadeurs ,chefs de Mission des pays africains accrédités auprès du Royaume du Maroc n ou leurs représentants ; des Responsables des Chambres de Commerce et Organismes africains de promotion commerciale ; des Représentants des Organisations Internationales ; des Représentants des Organisations Non Gouvernementales ; des Représentants des Institutions Bancaires et Bailleurs de fonds ;  et des participants, d’horizons multiples sont venus prendre part à cette Table Ronde qui intervenait dans le cadre d’un Projet d’Activation et de Revitalisation de l’AOAPC(PARA).

Placée sous le thème du : « Renforcement de la Coopération Sud-Sud africaine, par l’Accroissement des Echanges Extérieurs entre les pays Nord africains et les pays Sub-sahariens» la rencontre aura  surtout permis d’étudier les voies et moyens les plus appropriés pour raviver la mission de l’AOAPC, concernant la promotion du commerce et des investissements à l’échelle continentale.

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , se désolant des difficultés dans lesquelles se trouve engoncée la structure ( irrégularité du versement des cotisations , inadaptation du fonctionnement par rapport à l’évolution des systèmes d’échanges mondiaux induite par l’avènement de l’OMC ) , aura tenu à indiquer que celle-ci restait à nos jours, l’Unique Organisation Intergouvernementale panafricaine qui réunit les Institutions et Organismes publics africains de promotion commerciale dans le but de mieux servir les intérêts du Continent et de favoriser les contacts entre les Hommes d’affaires africains pour une meilleure Intégration économique et autonomie.

Dans les différentes réformes envisagées, pour le renforcement des structures, des missions, des objectifs de l’AOAPC, S.E.M.Abdu Razzaq GUY KAMBOGO appelle le secteur privé à s’impliquer pleinement, en devenant un lien des plus complémentaires  ‘’afin de jouer un rôle catalyseur dans la libéralisation et le renforcement des échanges commerciaux du Continent Africain’’.

Et à  l’heure où l’efficience, la mutualisation des ressources et le dynamisme des organisations commandent une certaine convergence, le Président de l’AOAPC exhorte celle-ci  a , aussi, ’servir de point focal pour les pays Africains, afin de développer des stratégies adéquates pour l’intégration de leurs économies au sein de l’économie mondiale en améliorant leurs compétitivités et en ouvrant davantage leurs marchés entre eux et avec le reste du monde’’En clair, il aura été question durant cette réunion, de présenter la place et le rôle du commerce dans l’intégration régionale au sein des Communautés Economiques Régionales (CER), mais également, l’environnement des affaires en terme d’investissement, de transfert du capital et de financement des échanges extérieurs au niveau des pays africains.

  

La rencontre  aura permis aux uns et aux autres  de s’inspirer des expériences et meilleures pratiques  de quelques Organismes de Promotion du Commerce (OPC) , ou leaders dans le domaine de la promotion des exportations (Maroc, Côte d’Ivoire, Sénégal et Tunisie)

L’expérience du Centre Islamique pour le Développement du Commerce (CIDC) dans la Promotion des Echanges Extérieurs au sein des pays Islamiques aura aussi été mise  à profit. Tout comme le rôle de plus en plus actif du secteur privé et des Chambres de Commerce, d’industrie et sectorielles au niveau des pays africains

  

Il a été acté que soient mis en place des mécanismes devant  permettre d’instituer entre l’AOAPC et ces différents Organismes et Institutions une collaboration ainsi qu’une coopération suffisamment étroite, pour le développement du commerce extérieur. L’organisation des activités conjointes, telles que les foires, salons d’exposition et forums où opérateurs économiques du continent peuvent se retrouver pour renforcer les échanges extérieurs intra – africains a, tout aussi, été évoquée.

La synthèse générale des propositions et recommandations émanant de cette table ronde, et élaborée par le Secrétariat Général de l’AOAPC,  sera  envoyée aux pays membres ainsi qu’aux participants. Elle sera également présentée aux prochaines réunions des Organes Directeurs de l’AOAPC :

  • le Comité des Ambassadeurs des pays Membres accrédités à Rabat auprès du Royaume du Maroc
  • l’Assemblée Générale qui est prévue, début Novembre 2016 à Marrakech, en marge de la Conférence des Ministres africains du Commerce.

Cette rencontre s’est achevée, par cette phrase  du fonds du cœur de S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO : ‘’Sauvons et soutenons ardemment l’AOAPC, pour nous doter d’un outil plus performant, de dynamisation des échanges et catalyseur des opportunités, pour une Afrique plus proche et harmonieusement intégrée’’.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM