Le Secrétaire Général de l'UGM et des membres de son Bureau à la Chancellerie du Gabon !

Mercredi, 23 mars, 2016 - 17:26

Conduits par Leddy Mansour OGANDAGA, leur Secrétaire Général, quelques membres du Bureau Exécutif de l’Union des Gabonais au Maroc(UGM) , ont été reçus , en audience , ce Mercredi 23 Mars 2016 , par S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise , près le Royaume du Maroc .

Le Secrétaire Général de l’UGM a d’entrée indiqué que cette rencontre de travail , sollicitée par son Bureau ,  visait à rendre compte au Chef de la Mission Diplomatique du Gabon , au Maroc , de divers points liés au fonctionnement de la structure , et à évoquer un certain nombre d’actions à venir .

Concernant , singulièrement , l’Assemblée Générale Extraordinaire convoquée, il y a quelques temps , pour réfléchir sur de nouvelles orientations que pourraient prendre l’UGM , dans son fonctionnement  , il a , été , après analyse, convenu qu’une Commission ADHOC soit mise en place pour poursuivre le travail de réflexion entamé , et à soumettre à la communauté .

Les membres du Bureau ont , également rendu compte du travail en rapport avec :

  • le recensement des établissements accueillant des étudiants gabonais sur le sol marocain,
  • les activités de la CESAM qui devraient démarrer incessamment,
  • la programmation, notamment, de la toute prochaine journée culturelle gabonaise, au Maroc.

Sur ces différents points , S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO a recommandé et conseillé à ses hôtes de procéder à une rectification de certaines de leurs plaquettes en faisant état et de tenir compte de la pertinence de quelques faits , aujourd’hui porteurs , pour le développement futur du Gabon , à l’instar du Programme Graine. Il leur a , par ailleurs , été conseillé de poursuivre des actions de sensibilisation à l’égard de la diaspora pour la tenir informée des établissements véritablement agrées sur le sol marocain , pour éviter des situations futuristes préjudiciables .

La question des compatriotes gabonais courant le risque de se trouver en situation irrégulière sur le territoire marocain a , de nouveau , donné l’opportunité à S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , d’inviter les dirigeants de l’UGM à procéder à un recensement des plus exhaustifs de ceux des gabonais qui se trouveraient dans cette situation ,  en y apportant  , de manière précise , les raisons qui les occasionneraient (absence de contrat de bail , d’attestation d’homologation délivrées par certains établissements , non réception par les services marocains habilités à le faire … ).

Dans un souci de renforcement de l’action menée par l’UGM , il a été , en guise de conclusion , conseillé  à la structure d’ avoir des relais dans différents quartiers et écoles des villes dans lesquelles se trouve concentrée la communauté gabonaise , pour mieux être au fait des difficultés auxquelles certains pourraient se trouver confrontés .

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM