Séance Hebdomadaire de Travail du Jeudi 10 décembre 2015!

Jeudi, 10 décembre, 2015 - 16:56

Devant se tenir , comme , de tradition , tous les lundis , mais repoussée , en raison de diverses contraintes calendaires , la séance hebdomadaire de travail  des diplomates et fonctionnaires ,en poste , à la Chancellerie du Gabon , au Maroc , a pu se tenir , dans la matinée de ce Jeudi 10 Décembre 2015 .

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, a rappelé la présence sur le sol marocain de diverses personnalités gabonaises, en missions de travail et de consolidation de divers aspects de la coopération bilatérale entre le Royaume du Maroc et la République Gabonaise.

Un tour d’horizon de l’actualité a pu situer les uns et les autres sur un certain nombre d’enjeux politiques, sociaux, économiques, climatiques et sécuritaaires auxquels doit faire face le monde à l’heure actuelle.

L’assistance a pu, également s’épancher sur certains dossiers d’ordre académique ou consulaire concernant la diaspora gabonaise vivant sur le sol marocain.

Madame le Payeur, a, par la suite, présenté un rapport des activités de la Trésorerie de l’Ambassade durant cet exercice 2014-2015. Rappelant particulièrement les changements intervenus au niveau de la conception du budget. Le Gabon étant en effet passé à la Budgétisation par Objectif de Programmes (BOP). Une nouvelle vision appelant à une modernisation de la gestion, à des principes de responsabilité et à un dialogue de gestion. Des appréciation qui en ont émané , il en ressort une forme de satisfecit concernant, singulièrement  , une maitrise rigoureuses des crédits alloués ayant permis un fonctionnement optimal de la Chancellerie , et le règlement de certaines dépenses incompressibles (loyers, eau et électricité , téléphone , fournitures diverses ).

 

Dans la foulée, le tour est revenu à Monsieur le Conseiller Chancelier, chargé des Affaires Consulaires, de procéder à une présentation des activités de son département. Un rapport qu'il conviendra de  peaufiner et de compléter dans les toutes prochaines semaines .

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM