Retour du Maroc dans l’Union africaine: S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , invité de MEDI 1 TV !

Jeudi, 21 juillet, 2016 - 01:17

Invité, dans la soirée de ce mercredi 20 juillet 2016, à débattre sur la Chaîne de télévision MEDI 1 TV, du retour du Maroc dans l’union Africaine, S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, Ambassadeur Haut représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc, a réaffirmé, sans équivoque la position maintes fois exprimée du Gabon concernant son soutien aux thèses défendues par le Royaume du Maroc , dans la défense de son intégrité territoriale , et pour le règlement  de la question Sahara .

Ce débat auquel prenaient , également part d’éminents spécialistes des questions constitutionnelles aura permis , une nouvelle fois , au responsable de la mission diplomatique gabonaise , au Royaume du Maroc , de repréciser , le sens de la motion de soutien qu’en son nom , mais aussi en celui de  plusieurs de ses  pairs du continent (27 au total ), le Président de la République Gabonaise , S.E.M.Ali BONGO ONDIMBA a bien voulu adresser au Président en exercice de l’Union Africaine  , le Président tchadien Idriss DEBY ITNO .

Un moment de télévision qui aura donné l’opportunité au Diplomate Gabonais de saluer la  justesse et la clairvoyance  des propos contenus dans le message de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI  aux dirigeants de l’Union Africaine .Le Souverain Chérifien indiquant , en effet , que :’Cela fait longtemps que nos amis nous demandent de revenir parmi eux, pour que le Maroc retrouve sa place naturelle au sein de sa famille institutionnelle. Ce moment est donc arrivé’’.

Invité à se prononcer sur ces amis dont pouvait se prévaloir le Maroc, S.E.M. Abdu Razzaq Guy KAMBOGO   aura souligné que la liste des 28 pays signataires de cette motion de soutien était loin d’être représentative. « Plusieurs autres pays africains restants apporteront leur appui à la motion » . Non signataires de la motion pour des raisons diverses, certains ne sont pas moins des soutiens pour le Maroc. Des pays qui « épousent la même position que le Maroc » mais qui « pour des intérêts liés à leur politique intérieure ou à des considérations géopolitiques » n’ont pas signé cette motion.

Expliquant que ‘Le Maroc a ouvert une dynamique qui marque un début de rapprochement avec  ces pays .Dynamique ayant créé  de nouvelles réalités, mais le processus demande de la patience’’ .

Pour preuve a-t-il tenu à souligner, la vaste offensive diplomatique  lancée par le Maroc depuis le début de cette année 2016. Offensive marquant  la volonté du royaume de s’établir dans des zones où le front indépendantiste est basé. En témoignent l’ouverture de nouvelles ambassades et aussi la nomination de nouveaux ambassadeurs dans plusieurs pays d’Afrique.

Répondant à des interrogations sur la valeur ajoutée que pourrait avoir  ce retour sur la coopération sud-sud, le Haut Représentant du Président  de la République Gabonaise , au Royaume du Maroc , n’ a pas mâché ses mots : ‘La diplomatie marocaine sur le continent s’inscrit dans une dynamique des relations historiques des Rois du Maroc avec l’Afrique. Depuis l’arrivée au pouvoir de Mohammed Vl,  les échanges avec l’Afrique ont quadruplé grâce à une diplomatie économique. Cela peut conférer à long terme une influence politique car la diplomatie marocaine s’appuie sur trois piliers : économique, humanitaire et religieux’’.

Souhaitant , par ailleurs vivement que : ‘’la réintégration du Maroc dans l’UA dégèle le climat glacial entre Alger et Rabat pour l’intérêt de l’Afrique et surtout de la construction d’un Grand Maghreb pour assurer la sécurité maghrébine et sahélienne ‘’.

Pour finir, S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, a indiqué que le Gabon et tous les autres pays amis du Maroc, et signataires de cette motion allaient poursuivre leur action dans le sens d’une implémentation complète et d’un retour effectif du Maroc au sein de la grande famille africaine. Avec pour seul crédo : la consolidation de l’unité africaine, dans le droit fil des objectifs et des idéaux poursuivis par l’Union Africaine. Car, il est effectivement temps que  le Maroc regagne sa famille. Par cet acte historique et responsable de retour, ‘’le Maroc pourra  œuvrer au sein de l’UA en vue de transcender les divisions ‘’. Et surtout éviter  ‘’la politique de la chaise vide qui peut s'avérer problématique’’.

Au final , S.E.M.Abdu Razaq Guy KAMBOGO aura été chaleureusement félicité et remercié par Madame Laila TARZAIM , Responsable du Bureau de Rabat de la Chaîne MEDI1TV ; avant de poser , pour la postérité , au milieu de quelques uns de ses collaborateurs et des dirigeants de la Fondation Diplomatqiue du Maroc .

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM