RCA: démission du Premier ministre et suite des violences dans le Nord !

Mercredi, 6 août, 2014 - 21:18

En République centrafricaine, le Premier ministre a officiellement remis ce mercredi matin sa démission. André NZAPAYEKE avait annoncé cette décision mardi en fin d’après-midi après six mois passés à la tête du gouvernement de transition. Un changement au sommet de l’Etat qui intervient alors que de violents affrontements font rage depuis plusieurs jours à Batangafo, au nord du pays.

Selon les envoyés spéciaux, de Radio France Internationale (RFI)  qui ont assisté à la conférence de presse donnée par le désormais ex-Premier Ministre Centrafricain , André NZAPAYEKE s'est félicité de son bilan, mais il a déploré ne pas avoir pu mener à bien son projet, qui était conçu sur 18 mois et qui a dû être interrompu au bout de six mois .

A différentes reprises, André NZAPAYEKE a souligné qu'il n'y avait pas de problème avec la présidente Catherine SAMBA – PANZA, pas de désaccord. Le responsable a même parlé de « l’harmonie » qui a régné au sein du gouvernement.

L’ex-premier ministre a confié à RFI qu'il avait discuté avec la présidente Catherine SAMBA-PANZA. Tous les deux étaient arrivés à la conclusion que « sa présence à la primature posait un certain nombre de problèmes et gênait l'action gouvernementale ». André NZAPAYEKE  a rappelé qu’une partie de la souveraineté est « partagée avec la communauté internationale ». « Cette démission, c'est une concession pour la paix, a-t-il également indiquépour mettre en oeuvre l’accord de Brazzaville ».

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM

Avec RFI