Le Programme GRAINE explicité à la diaspora gabonaise vivant au Maroc !

Vendredi, 6 mai, 2016 - 14:59

 

Plusieurs étudiants et membres de la diaspora gabonaise vivant sur le sol marocain se sont rassemblés , le Samedi 30 avril 2016 , à l’initiative de la Représentation Diplomatique du Gabon , au Maroc , pour venir  suivre un exposé présenté par Monsieur le Ministre d’Etat , Ministre de l’Agriculture , et de l’Entreprenariat Agricole , en charge de la mise en œuvre du Programme GRAINE  et de quelques uns de ses collaborateurs . Un exposé ayant trait, justement, aux différentes déclinaisons du Programme GRAINE mis en branle par les plus hautes autorités de la République Gabonaise et qui doit impacter sur l’ensemble du territoire national.

 

Aux premières loges , l'on pouvait noter , les présences de S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise , près le Royaume du Maroc , et de Monsieur Simon PETER , Secrétaire Général du Ministère de l'Agriculture et de l'Entrepreneriat Agricole , chargé de la mise en oeuvre du Programme GRAINE .

Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, à qui revient, au sein du Gouvernement Gabonais, la charge de mettre en œuvre et de conduire ce Programme GRAINE, a longuement explicité à l’assistance, les tenants et aboutissants de celui – ci.

 

 

 

Monsieur le Ministre d’Etat  , rappelant que ce Programme initié par le Chef de l’Etat , en personne , ne venait , nullement remettre en cause ,les plans de développement existant en divers endroits du territoire national , a indiqué à l’assistance que cette nouvelle donne avait vocation à militer pour un retour vers la terre et à faire prendre conscience aux générations actuelles de tout le potentiel qu’il recouvre et des opportunités qu’il pourrait offrir à de nombreux étudiants , en quête souvent d’un premier emploi ou de solutions pour braver les affres d’un chômage lancinant .

Leddy Mansour OGANDAGA Secrétaire Général de l’Union des Gabonais au Maroc (UGM), conscient des opportunités qui se présentent et pour démonter , à suffisance , l’adhésion de la diaspora gabonaise du Maroc à cette vision de diversification de  l‘économie gabonaise et de relance des activités agricoles , aura saisi cette opportunité pour annoncer à Monsieur le Ministre et aux membres de sa délégation , la décision arrêtée par cette structure fédérative de la communauté gabonaise , au Maroc , de lancer un Concours dénommé : ‘’Meilleur Projet Agricole : l’entreprenariat agricole , un avenir prometteur au Gabon .’’ . Ce projet, doté de nombreux prix, qui entend recueillir la bénédiction des pouvoirs publics gabonais, ambitionne de ‘susciter auprès des étudiants et des résidents gabonais, au Maroc , l’émergence de nouvelles idées dans le domaines de l ‘Agriculture , et favoriser la créativité et le développement d’entreprises agricoles .’’

Guy Landrès BIBOUTOU , Directeur Général de l'Agriculture  , pour davantage encore venir renforcer les postulats émis par Monsieur le Ministre d'Etat , est venu livrer un plaidoyer de la situation de ce secteur au Gabon.

  

S'appuyant sur des diapositives , fort parlantes , le responsable de ce département ministériel a fait ressortir les différentes politiques mises en place par les autorités gabonaises pour permettre un plein épanouissement de ce secteur et des acteurs qui y travaillent . Mettant , singulièrement en avant les possibilités et les offres d'emploi que l'agriculture pourrait générer .

  

Ce dernier aspect en rapport , bien évidemment , avec le déploiement au niveau national du Programme GRAINE , et les perspectives d'emploi qui se présenteraient  n'aura pas manqué de faire réagir  l'assistance .

Des explications qui auront eu le mérite de clarifier certaines situations , d'apaiser des craintes perceptibles , au départ  , et d'apporter d'indispensables précisions à ceux qui , encore nombreux , émettaient des doutes quant au potentiel réel de ce Programme GRAINE et la détermination des pouvoirs publics gabonais  à oeuvrer pour donner au pays une véritable classe d'hommes d'affaires décidés à  se lancer dans les divers métiers de l'agriculture .

Aujourd'hui arrimé à cinq provinces , sur les neuf que compte la Nation Gabonaise , ce Programme GRAINE , destiné à s'étendre sur l"ensemble du pays apparaît comme une véritable bouée de sauvetage et une issue salvatrice pour de nombreux étudiants et citoyens gabonais en proie aux incertitudes du lendemain . En même temps qu'il viendrait considérablement inverser la dangereuse courbe de dépendance alimentaire vis-à-vis de l'extérieur .

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRM