Prix Panafricain du Service Public (PPSP) : le Gabon Prix d'Excellence dans la catégorie ''Innovation et Amélioration du Service Public''

Mercredi, 5 juillet, 2017 - 17:03

La République Gabonaise s’est vue honorer ce mercredi 05 juillet 2017, dans la ville de Rabat, au Maroc, par l’octroi du Prix d’Excellence, dans la catégorie ‘’Innovation et Amélioration de la qualité du Service Public ‘’, du Prix Panafricain du Service Public (PPSP)

Ce Prix a été remis à Monsieur Jean Marie OGANDAGA, Ministre de la Fonction Publique qui conduit une assez forte délégation aux assises de la 55éme Session du Conseil d’Administration du Centre africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) et à la 13éme Edition du Forum Panafricain Ministériel sur la Modernisation de l’Administration Publique et des Institutions de l’Etat .

Il avait été décidé de décerner ces différentes récompenses, lors de la 53ème session du Conseil d’Administration du CAFRAD) et du  11ème Forum Panafricain sur la modernisation des services publics et des institutions de l’Etat  , tenus dans la ville de Marrakech , au Maroc ,  en 2015.

Cette prestigieuse distinction d’excellence dans le Service public vient récompenser la réforme du nouveau système de rémunération des agents de l'Etat au Gabon. Réforme qui avait été commanditée par le Président de la République Gabonaise, S.E.M.Ali BONGO ONDIMBA, à la faveur du Conseil des Ministres du 06 octobre 2011.

Pilotée depuis le mois de  novembre 2012 par le Ministre Jean Marie OGANDAGA  qui avait veillé à la mise en place d’une Commission d’Elaboration du Nouveau Système de Rémunération (CENSR), structure-projet impliquant de nombreux représentants des administrations aux côtés d’experts Gabonais choisis, pour penser le nouveau système de rémunération publique. Et à travers  son discours à la Nation du 31 décembre 2014, le Chef de l'Etat avait rappelé au gouvernement la nécessité de mener à bien la mise en place de ce  nouveau système de rémunération

Une véritable révolution dans un monde en crise et bouleversé par de nombreux soubresauts, cette distinction tombe à point nommé pour matérialiser la justesse du choix opéré par les gouvernants gabonais , en termes de réalisations créatives , pour une  contributions des institutions de service public vers  une administration publique gabonaise plus efficace .

Ce  nouveau système de rémunération au Gabon, tend à faire école, et de nombreux autres pays du continent africain, aiguillonnés et encouragés par le CAFRAD, se montrent tout disposé à venir s’enquérir de cette expertise pour booster leur fonction publique .

Alors que la question de la corruption revient de manière fort lancinante, dans plusieurs réunions, la posture adoptée par le Gabon est, aujourd’hui, citée en exemple et apparaît, plus que jamais , comme une arme pour faire face à ce fléau .

Monsieur le Ministre Jean Marie OGANDAGA, rappelant et louant la vision du Chef de l’Etat Gabonais ,aura indiqué que cette démarche aura réussi à  améliorer le niveau de revenu des agents publics de l’Etat tout en impactant sur leur niveau de vie. En même temps que cela aura permis de faire de la rémunération une juste contrepartie du travail effectué, un élément efficace de motivation, de reconnaissance  et de valorisation de l’agent public.

Le Ministre Gabonais a pu ainsi échanger avec plusieurs de ses homologues avec pour finalité de partager des initiatives réussies et pouvant être dupliquées  à l’extérieur du pays. 

Par une compétition annuelle, le Prix Panafricain du Service Public met l’accent sur le rôle, le professionnalisme et la visibilité du service public au service du citoyen  Le prix vise à :

  1. découvrir et à récompenser les innovations en matière de gouvernance,
  2. motiver les fonctionnaires pour promouvoir l’innovation,
  3. rehausser l’image du service public,
  4. renforcer la confiance dans le gouvernement.

Créée avec le soutien de l'UNESCO , le CAFRAD est le premier Centre Panafricain de Formation et de Recherche dans le Continent pour l'Amélioration des systèmes de l'Administration Publique et de Gouvernance en Afrique .Le nombre de cadres africains formés depuis sa création avoisine les 2000 personnes . La réforme de l'administration et de la gouvernance figure parmi ses axes de travail prioritaires .

Les efforts et la perspicacité du Gabon appréciés par la Direction du CAFRAD  , et unanimement salués au niveau continental  , lui valent aujourd'hui une reconnaissance incontestable et une présence de plus en plus affirmée au sein du Conseil d'Administration et du Comité Exécutif du CAFRAD . 

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM