Présidentielle 2016 au Gabon : lancement officiel de la seconde phase de la révision de la liste électorale !

Samedi, 28 mai, 2016 - 12:16

Le lancement officiel de la seconde phase d’opération  de révision de la liste électorale, dans la perspective de l‘élection présidentielle du mois d’Aout prochain ,  s’est effectuée , ce samedi 28 mai 2016 , à la Représentation Diplomatique de la République Gabonaise , près le Royaume du Maroc .

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise , près le Royaume du Maroc , Président de la Commission d’Enrôlement , qu’entouraient quelques uns de ses collaborateurs, la représentante du Ministère Gabonais de l’Intérieur et les Agents Enrôleurs commis à cette mission , aura personnellement veillé au démarrage de cette opération .

 

Cette liste électorale, consultable, par tous les citoyens gabonais , en âge de voter , résidant sur le sol marocain , est affichée sur le préau de la Représentation Diplomatique du Gabon , à Rabat.

Durant une période de cinq jours , du 28 mai au 1er juin 2016 , les citoyens pourront vérifier la teneur des informations qui y figurent et , éventuellement , veiller à ce que les modifications souhaitées soient prises en compte .

Le Royaume du Maroc est découpé en deux zones :

  1. ZONE CASABLANCA : Agadir , Casablanca , Marrakech
  2. ZONE RABAT : Fès , Tanger , Rabat 

 

Les modifications sollicitées devront se faire sur présentation du récépissé d’enrôlement délivré au moment de la précédente opération.

Un peu avant, dans la salle de réunion de la Chancellerie du Gabon, S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, avait réuni l’ensemble des principaux protagonistes de cette révision , dépêchés par Libreville .

  

Sont effectivement présents au Maroc , outre Madame Thérèse BISSIEME , du Ministère de l’Intérieur ; Monsieur Roland Léger NDJILA , et Madame Lélia Rokia OSSOUKA , Agents Enrôleurs .

Le Chef de la Mission Diplomatique du Gabon , saisissant  cette opportunité rappellera  aux uns et aux autres la nécessité de veiller à vulgariser des informatisons qui ne soient pas en déphasage avec les objectifs déterminés par les ordonnateurs de cette mission , tout en veillant au respect strict des buts assignés .

La représentante du Ministère de l‘Intérieur a, pour sa part, indiqué qu’il  n’était nullement  question d’un ré-enrôlement. Cette opération est tout simplement destinée à permettre à tout électeur de procéder à la vérification de son nom sur la liste électorale affichée à l’ Ambassade.

Madame BISSIEME s'appuyant sur les  dispositions de l'article 44 de la loi N°07/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes  à toutes les élections politiquesaura précisé que cette opération visait :

  • les personnes dont l’inscription ou la radiation aura été ordonnée,
  • les agents mutés ou ceux mis à la retraite. Une dérogation qui s’élargit aux membres de la famille des personnes concernées vivant avec elles à la date de leur mutation ou de leur mise à la retraite.

Un bémol aura été observé s'agissant  des citoyens qui ont eu 18 ans après le 02 mars 2016, date de clôture de la première révision et qui les auront au plus tard le 1 juin 2016, date de clôture de la phase qui s’est ouverte ce samedi. Sont aussi concernées, les personnes régulièrement inscrites dont les noms ne se trouvent pas sur la liste électorale, sous réserve de la présentation de leur certificat d’inscription.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM