Le Président Gabonais veut d'une presse de plus gande qualité !

Samedi, 5 janvier, 2013 - 16:09

Le Président de la République Gabonbaise , S.E.M. Ali BONGO ONDIMBA a exprimé vendredi 4 Janvier 2013 , à Libreville, au cours d’une cérémonie de présentation des vœux que la presse lui a adressée, son souhait de voir des médias se professionnaliser en améliorant la qualité de leur travail.

Le Chef de l’Etat Gabonais s'est exprimé à l’issue des interventions des représentants de la presse audio-visuelle et de la presse écrite publique gabonaise qui, aux noms de leurs collègues, ont relaté les difficultés que rencontrent au quotidien les journalistes dans l’exercice de leur fonction.

S.E.M. Ali BONGO ONDIMBA a salué le travail abattu par les médias lors des grands évènements tels que la CAN 2012 et le New York Forum Africa et a promis de faire de son mieux pour que la presse retrouve ses lettres de noblesse.

En annonçant son intention de dépénaliser « le délit de presse », le Chef de l’Etat a exhorté les journalistes à plus de professionnalisme et à exercer leur métier sans passion ni compassion et restituant objectivement l’information qui lorsqu’elle est mal rendue peut avoir des conséquences graves dans un pays.

Le numéro un gabonais, a également promis d’examiner toutes les suggestions qui lui ont été soumises : De la création d’un fonds de la presse audio-visuelle et cinématographique en passant par la transformation de la chaîne nationale en trois entités, l’érection de la « maison » de la presse et le problème de la radio panafricaine, Africa n°1, notamment.

S.E.M. Ali BONGO ONDIMBA a également invité les personnes publiques à collaborer avec la presse en s’ouvrant davantage à une meilleure restitution équilibrée de l’information. Il n’a pas manqué de louer la multiplicité des médias, signe que la liberté de la presse est bien réelle au Gabon.

Au Gabon, il n’y a pas de journalistes en prison depuis l’arrivée au pouvoir du Président Ali BONGO ONDIMBA , en août 2009.

Synthèse :FSNB / JCB

Source : GABONEWS