Le Président Ali BONGO ONDIMBA échange avec les gabonais du Maroc !

Jeudi, 14 avril, 2016 - 13:54

Moment véritablement historique pour la communauté gabonaise vivant au Maroc.  Ce mercredi 13 Avril 2016, le Chef de l’Etat Gabonais, en visite de travail et d’amitié est venue à sa rencontre à la Chancellerie de l’Ambassade Haute Représentation de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc.

Venue des quatre coins du Royaume du Maroc, la diaspora gabonaise s’était regroupée pour venir communier avec le Chef de l’Etat .

Divers collaborateurs du Président de la République , dont le Ministre des Affaires Etrangères, le Conseiller Diplomatique du Chef de l’Etat étaient également présents à ce rendez-vous .

C'est dans une salle véritablement chauffée , sous le sceau du patrriotisme que Monsieur Ali BONGO ONDIMBA a fait son entrée , sous les lambris et applaudissemnts nourris de l'assistance .

Dans une posture toute régalienne , le Chef de l’Etat a invité les uns et les autres à prendre possession de leurs chaises .

D’entrée , dans un discours de bienvenue et de reconnaissance , pour avoir pu sacrifier d’un peu de son calendrier pour répondre à cette invitation , S.E.M.Abdu Razzaq GUY KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonais e, près le Royaume du Maroc , a exprimé au Chef de l’Etat , toute la gratitude de la communauté gabonaise résidant sur le sol marocain .

Le Haut Représentant du Chef de l’Etat a ensuite saisi cette opportunité pour rappeler tout l’intérêt d’une telle rencontre qui doit être une opportunité d’expression et d’échanges visant à mieux se pénétrer des conditions d’existence des gabonais sur le sol marocain , mais aussi des problématiques de développement en cours au Gabon , et la vision prônée par les plus hautes autorités du pays .

Prenant , ensuite , la parole , Madame Virginie BAKISSI PEMBA , Présidente de l’Association des Femmes Gabonaises au Maroc (AFGM) , brossant le tableau existentiel de cette association , les objectifs poursuivis , et son ancrage, a redit toute la détermination de l’Association à accompagner le Chef de l’Etat dans sa quête de bien être et de bonheur perpétuel pour le peule gabonais . Non sans demander à Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, de transmettre à son épouse et Première Dame du Gabon, l’assurance  de ce que l’AFGM aller  continuer à être un  fervent relais des différentes actions qu’elle voudra mener à travers le territoire national.

Madame BAKISSI aura aussi souhaité qu’un regard des plus prégnants  soit porté sur la situation de certaines conjointes de diplomates ayant énormément de mal à rejoindre leurs époux sur le sol marocain .

Lui emboîtant le pas, Monsieur Leddy Mansour OGANDAGA, Secrétaire Général de l’Union des Gabonais au Maroc (UGM) , au nom de l’ensemble de la diaspora gabonaise vivant sur le sol marocain, aura souhaité au Chef de l’Etat, et à l’ensemble de la délégation l’accompagnant , la plus cordiale et chaleureuse des bienvenues.

Poursuivant son propos, le Secrétaire Général de l’UGM  a évoqué un certain nombre de difficultés auxquelles sont souvent exposés bon nombre de compatriote. Difficultés liées :

  • au retard, parfois, observé dans la perception des allocations de bourses ,
  • à l’établissement de titres de séjours,
  • au travail au noir auquel sont contraints certains compatriotes , faute d’accord formellement signé entre les deux états .

Toutefois, le représentant de l’ensemble de l ‘ensemble de la diaspora gabonaise a indiqué avoir, foi aux innombrables actions menées par la  Représentation Diplomatique pour parvenir à résorber, voire à aplanir tous ces maux.

Terminant, en indiquant, par rapport aux échéances électorales  à venir , que la Jeunesse Gabonaise, au Maroc , n’entendait pas se faire manipuler ou distraire par des messages d’un autre monde et qu’elle demeurait attachée à la volonté exprimée et clamée de promotion d’ une véritable et réelle égalité des chances. Affirmant que le Président Ali BONGO ONDIMBA l’unique et seule balise pour l’avenir du Gabon et de sa jeunesse .

Prenant la parole , pour boucler cette série d’allocutions , Monsieur le Président de la République Chef de l’Etat , a tenu à remercier , l’ensemble de la communauté gabonaise résidant sur le sol marocain pour l’accueil enthousiaste et spontané qui lui a été réservé lors de son arrivée à l’Aéroport de Rabat Salé .

Face à tous ces jeunes , pour la plupart , en formations sur le sol chérifien , le Chef de l’Etat a ensuite décliné plusieurs axes des politiques mises en place par les pouvoirs publics au Gabon , depuis déjà , près de sept ans .Des politiques , au départ, décriées  , mais qui , au fil du temps , ont fini par s’avérer productives et porteuses de lendemains et de résultats probants pour la diversification de l’économie gabonaise.

Forts de tout ceci, le numéro un gabonais exhorte ses compatriotes à se saisir de l’opportunité de leur séjour sur le sol marocain pour cerner tout ce qui pourrait être fait en faveur du développement du Gabon. Rappelant la nécessité, pour de nombreux jeunes de s’orienter désormais vers l’entreprenariat.

Le Chef de l’Etat s’est aussi longuement épanché sur la pertinence du Programme Graine. Expliquant que ce Programme lancé pour la promotion de l’agriculture au Gabon était une voie devant permettre au pays de sortie de la dépendance alimentaire et de mettre en place une classe d’auto-entrepreneurs au Gabon .

Répondant, par la suite à diverses interrogations d’ordre existentiels ; concernant, notamment la question des bourses, le Président de la République a indiqué qu’il allait donner des instructions au Gouvernement de la République pour que des solutions soient assez rapidement trouvées pour résorber certaines difficultés.

  

Des échanges fructueux entre le Chef de l’Exécutif Gabonais et ses compatriotes vivant au Maroc.

Un après midi qui s’est achevé dans les jardins de l’Ambassade Haute Représentation de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , par des séances de photographie entre les membres de la diaspora gabonaise et le Chef de l’Etat .

SERCVICE PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM