Présentation de Voeux au Premier Ministre , Chef du Gouvernement Gabonais !

Jeudi, 10 janvier, 2013 - 10:42

Monsieur et Madame Raymond NDONG SIMA

Lors de la cérémonie de présentation des vœux de Nouvel An au Premier ministre , Chef du gouvernement, Monsieur Raymond NDONG SIMA qui était assisté pour la circonstance de son épouse le 9 janvier 2013 à Libreville, les différents intervenants, ont, tout en se rappelant de la mission qui est la leur pour l’aboutissement des objectifs contenus dans le PSGE (Plan Stratégique Gabon Emergent), plaidé pour une administration plus compétitive, soudée et travaillant la main dans la main pour l’aboutissement heureux du projet de société du Président de la République, Chef de l’Etat, « L’Avenir en confiance ».

L'intervention de Madame le Ministre de la Justice , Garde des Sceaux

Madame Ida Assonouet Reteno , Ministre de la Justice Gardes des Sceaux qui la première est montée au pupitre , au nom de ses collègues ministres, a présenté ces moments comme étant ceux du don du souffle de vie pour partager les instants particuliers. Souhaitant une santé de fer au Chef du gouvernement sans laquelle l’accomplissement des différentes missions qui lui sont assignées par le Président de la République ne saurait aboutir, elle lui a présenté également des vœux de discernement face aux situations parfois conflictuelles à affronter dans l’exercice de ses lourdes fonctions.

Vue de quelques membres du Gouvernement Gabonais et leurs épouses

Mme la Ministre a, dans son adresse, reconnu que l’équipe dont elle fait partie avait obligation de résultats face à une demande sociale de plus en plus croissance. Pour cette nouvelle année, le porte-parole du gouvernement qui s’est voulue rassurante quant au travail effectué l’année antérieure a laissé entendre que ses collègues et elle, devront se tourner davantage vers une prise de conscience humble et honnête car, l’heure serait à la mise en œuvre des résolutions pour la concrétisation de l’Avenir en confiance.

Aussi, a-t-elle rappelé le caractère de missions dont le gouvernement avait été mis en place. « Il ne s’agissait nullement pas de faire un quelconque bilan pour le temps mis, mais, esquisser plutôt une rétrospective des actions menées dans le cadre bien prescrit du programme stratégique Gabon Emergent et schéma national des infrastructures ». Elle a ainsi, à plusieurs reprises ,insisté sur l’esprit d’équipe qui devra nécessairement animer les uns et les autres tout en se concentrant sur l’essentiel.

Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement

M. Pacôme Moubelet Boubeya, Secrétaire Général du Gouvernement  ,prenant la parole en second, au nom de l’Administration publique et privée, ainsi que des Forces de Défense et de Sécurité, a confirmé par des faits marquants, des signaux des changements perceptibles au sein de l’Administration générale.Pour lui, le Chef de l’Etat, dans sa vision de faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025 entend écrire un autre destin du pays, afin que tous les fils du Gabon en bénéficient.

Responsables des Forces de Défense et de Sécurité 

Evoquant la nomination par le Président de la République d’un technocrate chevronné tel que Raymond NDONG SIMA ,  à la tête du gouvernement, Monsieur Pacôme MOUBELET BOUBEYA  a déclaré qu’elle entrait dans la droite ligne de l’excellence voulue par le Chef de l’Etat  pour arrimer l’action du gouvernement avec une émergence susceptible de booster le Plan Stratégique Gabon Emergent. Celui-là même qui préfigure des lendemains meilleurs pour l’économie nationale. Dans cette lancée, il a fait savoir que les reformes initiées depuis 2009 qui ont déjà produit des effets escomptés se poursuivront.

Monsieur Raymond NDONG SIMA

Répondant aux deux allocutions, le Premier Ministre, Chef du gouvernement, Raymond NDONG SIMA , tout en félicitant ses collaborateurs pour la marque de sympathie affichée à l’endroit de sa famille et lui –même, a dit privilégier le point à faire sur les acquis de l’année antérieur pour se projeter dans l’avenir. Un devoir d’explication en somme afin de mesurer le chemin parcouru durant les 10 mois passés à la tête du gouvernement. Il a fait remarquer aussi les critiques parfois involontaires d’une presse à la solde de la politique et dont le fondement peut, dans bien des cas, nuire au bon fonctionnement des institutions républicaines.

S’agissant  de l’investissement, le Chef du gouvernement a déclaré que le PSGE n’était pas compatible avec un environnement non sécurisé. En somme, pour Monsieur  Raymond NDONG SIMA , 10 mois auront permis aux uns et aux autres de se connaître, se comprendre et se convaincre de la nécessité de complémentarité afin de booster le Gabon vers un pays émergent. Avant de clore son propos, le Chef du gouvernement a imploré le Très-Haut afin qu’il veille sur chacun de ses collaborateurs, ainsi que leurs familles respectives. Un nouveau départ pour le gouvernement de missions dont il a la charge depuis février 2012.

Synthèse :FSNB / JCB