La Première Dame du Gabon au chevet des victimes de la crise centrafricaine !

Vendredi, 25 octobre, 2013 - 13:12

A la tête d’une délégation de la Croix Rouge Gabonaise dont elle est la Présidente d’Honneur, la Première Dame du Gabon, Sylvia BONGO ONDIMBA , s’est rendue, ce Jeudi 24 Octobre 2013 , en République Centrafricaine.

S’adressant aux soldats gabonais présents à Bangui, Mme BONGO ONDIMBA qui était accompagné du Mgr Basile MVE , Archevêque de Libreville, et d’Ismaël OCENI OSSA , président du Conseil Suprêmes des  Affaires Islamiques du Gabon (CSAIG), a expliqué : «J’ai souhaité venir personnellement à votre rencontre, pour vous dire combien chacun d’entre vous fait la fierté du Gabon […] Avec moi, c’est le Chef de l’Etat, c’est la Nation tout entière qui est représentée ici : Pour vous honorer. Pour vous dire qu’elle pense à vous, qu’elle est solidaire avec vous, qu’elle vous accorde sa confiance. […] Grâce à vous, grâce à votre patience, à votre persévérance, notre armée, associée aux forces de la coalition internationale, permet à la Centrafrique de ne pas sombrer davantage dans le chaos. […] A travers vous, le Gabon défend l’idée que notre République se fait de la dignité de l’Homme.»

 

La Première Dame du Gabon a apporté  une contribution volontaire aux opérations d’assistance conduites par la Croix-Rouge centrafricaine auprès des populations, plus particulièrement aux femmes et aux enfants victimes du conflit.

 

Un important don en médicaments et produits de première nécessité, et la signature d’une convention de partenariat avec la Croix-Rouge centrafricaine dans le cadre du travail mené auprès des populations. «Le Gabon, dans sa vision historique de pérennisation de la paix en Afrique, souhaite adresser un message d’alerte sur la situation des populations les plus vulnérables, notamment les femmes, les enfants. Les violences faites aux femmes et aux enfants ne peuvent êtes mises sous silence et restés impunis. C’est une question de droit humanitaire et de dignité humaine. Je condamne toute forme de violence à l’égard des femmes et des enfants», a clamé la Première dame du Gabon.

Pour rappel, le Chef de l’État Gabonais, S.E.M.Ali BONGO ONDIMBA , Président en exercice de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), n’a cessé, d’encourager toutes les parties à participer au dialogue sous l’égide de la CEEAC. C’est dans ce sens qu’il a participé, le 21 octobre 2013, au sommet extraordinaire de la CEEAC tenu à Ndjamena, au Tchad, et consacré essentiellement à la crise qui secoue la République centrafricaine (RCA).

Synthèse :FSNB / JCB

Source :COCOM