Pour une mise valeur d'une Charte Africaine du Tourisme !

Jeudi, 10 novembre, 2016 - 13:28

Une réunion préparatoire regroupant divers responsables du tourisme africain ; sous la conduite du Ministre marocain du Tourisme ,s’est tenue, en fin de matinée, ce jeudi 10 Novembre 2016 , à Marrakech . L’objectif de ce conclave regroupant des Ministres et Chefs de Délégation ayant en charge les questions de tourisme dans leurs états, visait à préparer l’adoption d’une "Charte Africaine du tourisme durable", dont la version finale devrait être signée par les ministres africains du tourisme lors de cette COP 22 .

Représentant le Ministre Gabonais du Tourisme , S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO et divers autres participants conviennent de ce que cette Charte , proposée par le Royaume du Maroc , devrait être une  opportunité pour accroître la sensibilité de l’ensemble des parties prenantes africaines et de les rassembler autour d’une démarche de durabilité touristique à l’échelle de l’Afrique.

L’unanimité semble s’être , en tous les cas , dégagée sur le fait que cette Charte Africaine serait l’occasion pour initier un cadre fédérateur des efforts de l’ensemble des parties prenantes et comporterait des principes généraux pour renforcer le tourisme durable en Afrique, des orientations pour les autorités publiques gouvernementales, et des bonnes pratiques de durabilité à respecter par les opérateurs touristiques et de responsabilité à respecter par les touristes.

Le Chef de la Mission Diplomatique du Gabon, au nom du Gouvernement de son pays , aura indiqué que cette initiative matérialisera l’engagement de chaque acteur signataire pour un Tourisme Durable et Responsable . Expliquant que cette Charte, soumise  aux ministres africains du tourisme, sera l’occasion "de marquer la volonté du secteur du tourisme de notre continent de contribuer à l’effort global de développement durable et d’adaptation aux changements climatiques". 

  

Il conviendrait, par ailleurs, de relever  que 2017 qui célébrera "l'Année Internationale de Tourisme Durable pour le Développement" pourrait offrir ainsi l’opportunité de vulgariser et de diffuser, à une large échelle, la "Charte Africaine du Tourisme Durable" et d’y faire adhérer l’ensemble des parties prenantes africaines qui interviennent directement ou indirectement dans le management touristique des destinations.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM