Ouverture du 6ème forum régional du FIDA à Libreville sous fond de solution pour les petits exploitants

 

(Gabonews 15/11/2011)

Libreville - Le ministre de l’Agriculture de l’Elevage, de la Pêche et du Développement Rural, Raymond Ndong Sima, a procédé ce lundi à Libreville à l’ouverture du 6ème forum régional du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) sous le thème « Rendre les petits exploitations d’Afrique de l’Ouest et du Centre plus productives et plus rentables », en présence du Conseiller principal du Président de cette institution, Mohamed Beavogui et de l’ensemble des experts. L’objectif visé par ces assises est entre autre, de trouver des solutions visant à accroître la productivité et la rentabilité des unités de production détenues pas les populations rurales (petits exploitants agricoles) en vue d’un développement économique et social du monde rural, confrontées entre autres aux changements climatiques.

Dans son allocution le ministre a affirmé que « le thème retenu pour cette rencontre oblige les participants à faire le diagnostic de ces exploitations ; en vue d’identifier les difficultés rencontrées et les solutions y relatives pour répondre aux besoins des communautés de base ».

Ainsi, le FIDA se focalise depuis toujours sur les populations pauvres en milieu rural. Dans ce sens, l’Institution a accumulé des connaissances sur ce qui marche et la manière de mettre en place des appuis répondant aux besoins spécifiques de chaque pays.

Pour soutenir cette dynamique de rentabilité et de profitabilité de l’agriculture, les investissements du FIDA en faveur du secteur ont doublé dans la région, passant de 400 millions à plus de 1 milliards de dollars entre 2004-2011, selon, Mohamed Beavogui.

Les assises qui se tiennent dans la capitale gabonaise, Libreville du 14 au 17 novembre de cette année, ont permis au ministre de relever que le choix de la tenue de ce Forum à Libreville prouve à suffisance l’intérêt que cette institution accorde à sa coopération avec le Gabon.

Le FIDA et le Gabon ont validé ensemble le document stratégique d’intervention de cette institution au Gabon (COSOP) en 2003, rappelle-t-on. Le paraphe de ce document a conduit à l’identification, à la préparation et à la mise en œuvre du Projet de développement Agricole et Rural (PDAR) qui s’exécute avec succès et à la plus grande satisfaction des populations et du gouvernement dans la province du Woleu Ntem, depuis 2008.

GN/DAN/FB/11

Écrit par Douglas NTOUTOUME

© Copyright Gabonews