Ouverture des assises de la Conférence de Rabat pour le Développement Durable !

Jeudi, 14 novembre, 2013 - 09:08

S.E.M.L'Ambassadeur Haut représentant de la République Gabonaise ( 2éme à partir de la droite )  et le Président de l'ODDIG , avec quelques participants aux assises de Rabat

S.E.M .Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise , près le Royaume du Maroc , est allé partager à de nombreux jeunes l’expérience gabonaise en matière de développement durable .

La Conférence de Rabat pour le développement durable, qui s’est, en effet, ouverte , le mercredi 13 Novembre 2013 , dans un grand hôtel de la place a d’abord voulu donner la parole  aux jeunes. Ce nouveau rendez-vous qui se veut une tribune pour les acteurs engagés dans le développement durable fait la part belle aux acteurs de demain également.

Le Chef de la Mission Diplomatique du Gabon ( au centre ) avec à ses côtés Monsieur Nicaise MOULOMBI  ( à gauche) , Président de l'Observatoire de Promotion de Développement Durable des Produits et Services de l'Industrie du Gabon (ODDIG)

La présence à ces assises de l’Ambassadeur Haut représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc a été hautement salué et ovationnée . Preuve s’il en était encore besoin de l’engagement résolu du Gabon en faveur d’une nouvelle gouvernance  dans un monde en pleine mutation. Fort de ses nombreuses activités industrielles et de ses richesses naturelles , le Gabon entend être désormais un partenaire économique d’avenir . Chacun sachant , en effet , combien le continent africain serait la première victime d'une mauvaise politique environnementale, économique et sociale .

Monsieur Albert MALLET   , à l’initiative de cette rencontre de Rabat ,   a notamment expliqué que cette réunion des jeunes, appelée Assemblée était une sorte de «tribune d’échanges voulue et assumée, pour placer justement les jeunes générations au cœur des enjeux socio-économiques de demain, légués par leurs aînés».

 

Pour répondre aux interrogations de ces nombreux jeunes  , l'on recensait différentes personnalités , comme Omar BALAFREJ, DG du Technopark, Mehdi ALAOUI M’DAGHRI, Directeur associé d’Eganeo ou encore Saïd MOULINE, Directeur Général de l’Agence de Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ADEREE) et Ahmed BAROUDI, patron de la Société d’Investissements Energétiques (SIE). Des intervenants qualifiés pour parler des enjeux de demain, notamment de l’économie verte.

Le grand témoin de cette tribune aura été  l’architecte français, Philippe MADEC, lauréat des Trophées de l’écologie 2011 (1re édition) dans la catégorie architecte. Il s’est distingué aussi en livrant en juillet dernier un lot de maisons individuelles passives, au Havre (nord-ouest de la France). Il aura essentiellement parlé des enjeux pour le mieux-vivre demain en ville .Mieux vivre exigeant  pour cette jeunesse surtout de maîtriser des métiers nouveaux dans les énergies nouvelles, la gestion des déchets, de l’urbanisation, la mobilité.

Cette journée du 14 novembre 2013 , sera consacrée aux plénières.

La première, sous la présidence de Ahmed BAROUDI ,  expert en transports en Méditerranée, pour les «Stratégies urbaines en Méditerranée: Choix énergétiques et stratégies d’investissement».

La seconde plénière: «Développement durable des zones en Méditerranée: Quelles leviers d’actions», sera présidée par Kamal FAHMI (MANAGEM).

Mustapha BAKKOURY présidera le 3e panel «Développement des énergies vertes: Ambitions et stratégies».

La plénière, «Développement durable, dynamiques économiques et évolution des modèles entrepreneuriaux» sera présidée par Saïd MOULINE avec comme intervenant, entre autres,

FSNB / JCB