Le nouveau Premier Ministre gabonais dévoile le cap de son action à venir !

Vendredi, 30 septembre, 2016 - 11:31

Dans sa toute première sortie, en tant que Premier ministre, chef du gouvernement, Emmanuel ISSOZE NGONDET a fixé le 19 septembre 2016, le cap des chantiers qu’il doit impérativement ouvrir en vue de relancer la machine politico-socio et économique  du pays fortement grippée au sortir de la récente joute électorale.

Le nouveau locataire de ‘’l’Immeuble du 2 décembre’’ - siège de la primature – reconnait que le défi, malgré le fait qu’il soit de taille, reste surmontable:«Je suis conscient de l’immensité de la tâche, car d’importants défis à relever se dressent devant nous. Je pense à la consolidation de l’état de droit et de la démocratie, nécessitant des réformes institutionnelles audacieuses, dans le dialogue, et qui soient en phase avec l’évolution de notre société commandant, notamment, une implication plus grande des femmes et des jeunes dans les mécanismes et les sphères de gestion et de décision. C’est en cela que la Décennie de la femme se conjugue parfaitement avec le septennat dédié à la jeunesse.», a-t-il souligné.

Pour y parvenir, il entend s’appuyer sur le discours de cadrage prononcé par le chef de l’Etat, lors de la cérémonie de son investiture, le 27 septembre dernier et dans lequel, l’essentiel des réformes à mener est contenu.

Le nouveau chef du gouvernement est également attendu sur le terrain de la restauration de la confiance envers les populations, mais aussi et surtout envers les différents partenaires du Gabon. Car, il lui importe de dissiper au plus vite, toutes les aspérités nées de la récente élection présidentielle et bien au-delà.

« J’ai également à l’esprit la nécessité des réajustements à faire pour renforcer la confiance dans l’action publique et offrir des nouvelles opportunités d’investissements aussi bien aux acteurs économiques nationaux qu’aux partenaires extérieurs.», a-t-il expliqué.

A propos de la formation du nouveau gouvernement, Emmanuel ISSOZE NGONDET  a déclaré que les tractations y relatives sont en cours en vue de son ouverture aux forces vives de la nation, afin qu’il réponde aux exigences d’une République plus juste et plus solidaire, tel que souhaité par le chef de l’Etat. Le nouveau Premier Ministre a assuré qu’il sera rendu public le dimanche 2 octobre 2016.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM