Mobilisation à Libreville contre les crimes rituels !

Lundi, 13 mai, 2013 - 10:57

 

La Première Dame du Gabon, Madame Sylvia BONGO ONDIMBA , a battu l’asphalte, le samedi 11 mai 2013, pour manifester contre les crimes rituels qualifiés  de fléau au Gabon.

 

Des milliers de personnes, brandissant des pancartes, des photos, des banderoles avec l’effigie du Président Ali BONGO  ONDIMBA  et arborant des tee-shirts sur lesquels étaient inscrits des dénonciations, des mots d’ordre ou des engagements,  ont pris part à cette marche pacifique contre les crimes rituels. Selon les chiffres avancés par les médias publics, la manifestation a enregistré près de 5000 personnes.

 

Répondant à l’Archevêque de Libreville , Monseigneur Basile MVE ENGONE , qui a demandé l’implication personnelle du président de la République dans ce dossier , le Chef de l’Etat Gabonais , S.E.M. Ali BONGO ONDIMBA   a déclaré: «mon engagement contre la barbarie n’est pas un fait nouveau. J’ai moi-même parrainé en 2005, alors que j’étais ministre de la Défense, une rencontre organisée par l’Unesco contre les crimes rituels en Afrique centrale. Les crimes qui ont été commis n’auraient jamais du être restés impunis et ils ne le resteront pas. Je veux dire haut et fort, que tous ceux qui ont enlevé la vie à autrui seront punis avec toute la rigueur de la loi». La prison à perpétuité a même évoquée par le Chef de l’Etat pour ceux qui se révéleront coupables de crimes rituels.

Synthèse : FSNB / JCB

Source : L’UNION