Mobilisation autour du Tourisme Africain !

Mardi, 18 octobre, 2016 - 09:35

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise et plusieurs autres Chefs de Missions Diplomatiques Africaines , accrédités près le Royaume du Maroc , étaient  conviés , ce Lundi 17 Octobre 2016 , au Centre de Qualification Professionnelle Hôtelière et Touristique de Touargas , à Rabat : Objectif : être informé de certaines dispositions arrêtées pour permettre une remobilisation du tourisme africain dans l’optique de la COP22 qui va se tenir , en Novembre prochain, au Maroc .

A en croire, Monsieur Lahcen HADDAD, Ministre  marocain du Tourisme , qui avait convié tout ce beau monde , l’objectif de cette rencontre était de rassembler l’ensemble des Chefs de Missions et autres diplomates africains , vivant sur le sol marocain, pour leur faire partager la démarche de responsabilité et de développement durable et les amener à servir d’intermédiaires auprès de leurs gouvernements respectifs , pour une sensibilisation optimale sur l’importance du tourisme durable, à quelques semaines  de la conférence sur les changements climatiques COP 22.

  

Les diplomates présents ont été informés de ce qu'une réunion de haut niveau ministériel, concernant les détenteurs de portefeuilles du tourisme en Afrique est programmée pour le 10 Novembre prochain.

Pour Lahcen HADDAD, il s’agit, donc, avant tout et surtout, de démontrer, l’engagement de l’Afrique « pour le développement et la promotion d’un tourisme responsable et durable, ayant un impact certain sur les communautés ».

Cette réunion fédératrice, devra, selon le Ministre marocain du Tourisme, se poursuivre au-delà la COP22, par  la signature d’une Charte Africaine du Tourisme, dans le prolongement des discussions amorcées à Abidjan (Côte d’Ivoire), matérialisant l’engagement des pays africains pour le développement des industries touristiques en Afrique et leur durabilité.

  

Cette Charte offrirait l’opportunité d’accroître la sensibilité de l’ensemble des parties prenantes africaines et de les rassembler autour d’une démarche de durabilité touristique à l’échelle du continent. Elle offrirait également l’occasion pour initier un cadre fédérateur des efforts de l’ensemble des parties prenantes et comporterait des principes généraux à même de renforcer le tourisme durable en Afrique, des orientations pour les autorités publiques gouvernementales, et des bonnes pratiques de durabilité à respecter par les opérateurs touristiques et de responsabilité à respecter par les touristes. 

Intervenant , à son tour , Madame Nada ROUDIES , Secrétaire Générale du Ministère Marocain du Tourisme  , a indiqué que la Charte Africaine du Tourisme Durable devrait  être signée dès le 10 novembre prochain, à l’occasion de la COP 22 à Marrakech. Les  tractations sont en cours afin de concrétiser ce projet initié par le Maroc. L’objectif de cette charte est de sensibiliser l’ensemble des acteurs du secteur afin de parvenir à un tourisme respectueux de l’environnement. Cela serait , à n’en point douter ,  un bon pas pour l’Afrique, et viendrait cadrer parfaitement  avec la vision éclairée de SM le Roi MOHAMMED VI  pour une Afrique solidaire et prospère.

  

Madame le Secrétaire Général  en, a profité pour apporter des précisions concernant le chronogramme de la réunion du 10 Novembre .Insistant aussi sur les accréditations qui devraient être délivrées aux ministres et à leurs suites. De même a-t-elle sollicité un large appui des différentes chancelleries pour permettre que se déroulent sans couacs les opérations d’accueil, de transport et de transfert des différentes délégations.

 

Diverses questions soulevées par les Chefs de Missions Diplomatiques ont ensuite tourné autour des correspondances adressées aux ministres de différents états et des questions d’accréditations.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM