Mise sur la transformation locale des matières premières !

Mercredi, 19 juin, 2013 - 09:12

 

Le Président ivoirien , lors de l'une de ses interventions

Le président de la Côte d’Ivoire, Alassane OUATTARA a invité, lors des travaux de la deuxième édition du New York Africa (NYFA), tenue à Libreville du 14 au 16 juin, ses pairs à ‘’suivre l’exemple du Gabon qui, depuis trois ans, a lancé une politique d’industrialisation et de transformation locale de certaines de ses matières premières’’ montrant sa préoccupation devant une Afrique qui ne représente que 1% de la production manufacturée mondiale.

L’interdiction d’exportation des grumes, décidée en Conseil des ministres du 5 novembre 2009, avait pris effet en janvier 2010 valorisant la transformation locale du bois avec l’exportation des produits ‘’made in Gabon’’ à plus forte valeur ajoutée, dans le cadre de l’émergence d’un ‘’Gabon industriel’’.

Aussi, la Société Nationale des Bois du Gabon (SNBG) obtient, en janvier 2012, un prêt de 8 milliards de FCFA de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), afin de mener le projet de construction du complexe industriel de transformation de bois d’Owendo au Gabon. Une initiative conclue lors de l’atelier de révision du processus de certification du bois qui s’est tenu à Libreville, les 25 et 26 juillet 2012. Le prêt avait pour objectif d’assurer une commercialisation répondant aux standards internationaux. Il s’est également agi de signer, en 2013, des accords de partenariats volontaires ‘’FLEGT’’ avec l’Union Européenne (UE).

Synthèse : FSNB / JCB

Source : AGP