Le Ministre d'Etat Alain Claude BILIE BY NZE au contact de plusieurs structures au Maroc !

Dimanche, 12 février, 2017 - 16:34

 

Monsieur  Alain Claude BILIE BY NZE , Ministre d’Etat , Ministre de  l’Economie Numérique , de la Communication  , de la Culture et des  Arts , en compagnie de Monsieur Barthélémy LEBOUSSI , Premier Conseiller à l’Ambassade Haute Représentation de la République Gabonaise , près le Royaume du Maroc , dans le cadre , toujours , de sa mission sur le sol chérifien , est allé s’imprégner du fonctionnement et des réalités de certaines structures qui contribuent , aujourd’hui , à faire du Maroc , une destination incontournable au plan culturel.

Première structure à accueillir le Ministre d’Etat Gabonais,  le mausolée Mohammed-V, tombeau royal situé à Rabat, capitale du Maroc , reçu en ces lieux par le Directeur du Mausolée.

 

Monsieur le Ministre d’Etat et sa suite se sont recueillis , sous la coupole en cèdre de l’Atlas dorée à la feuille et en acajou peint ,  au devant  des sarcophages  dans lesquels reposent les  Rois MOHAMMED V (en onyx blanc pakistanais), au centre   et HASSAN II.

Le Directeur du Mausolée a ensuite fourni quelques indications relatives à cette structure, conçue par un architecte vietnamien, et dont la construction se sera étalée sur une dizaine d’années, entre 1961 et 1971.

Le mausolée a été édifié selon le style traditionnel arabo-musulman sur une superficie de 1 500 m. À l'extérieur, le monument est bâti de marbre blanc italien et recouvert d'un toit pyramidal de tuiles vertes, comme le vert de l'étoile du drapeau marocain, symbole de la royauté alaouite. Depuis  2012, et en tant que bien culturel, le mausolée fait partie de l'ensemble des sites de Rabat inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Après avoir apposé quelques mots sur le Livre d’Or, Monsieur le Ministre d’Etat , Alain Claude BILIE BY NZE , s’est vu offrir une documentation relative à l’histoire de ce mausolée .

Cette visite s’est poursuivie par le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain de Rabat (MMVI), premier dans son genre au Maroc, et qui  a ouvert ses portes le 7 octobre 2014.

L’un des guides aura expliqué que la première mission assignée à ce musée est de sensibiliser, et initier tout un chacun à la création artistique nationale et internationale, et également de faire la promotion de l’art marocain,  et ainsi d'aider à sa diffusion et à sa conservation pour les générations futures, et notamment les écoliers.

  

Le Musée Mohammed VI, d’art moderne et contemporain, s’inscrit dans le cadre d’une vaste politique de développement et de renforcement des infrastructures culturelles d’envergure du Maroc. Il s’agit de la première institution muséale dans le Royaume à se consacrer entièrement aux arts moderne et contemporain, et également la première institution publique à répondre aux normes muséographiques internationales.

La délégation ministérielle gabonaise  aura été fortement impressionnée par cet espace couvrant  une superficie  de 6813 m² , et qui ambitionne de couvrir l’évolution de la création artistique marocaine dans les arts plastiques et visuels, du début du XXème siècle à nos jours. Deux époques qui ne sont pas sans entretenir des liens de rupture ou de renouvellement avec l’héritage artistique et culturel traditionnel du pays.

 

Pour la boucle, Monsieur le Ministre d’Etat, Monsieur le Premier Conseiller, assurant l’intérim du Conseiller Culturel, à l’Ambassade Haute Représentation de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc, se sont rendus à  La Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc. Un édifice qui invite à l’épanouissement culturel.

Le grand dessein de cette Bibliothèque Nationale  est de mettre le savoir à la disposition des lecteurs et particulièrement les jeunes. 10 à 20.000 ouvrages sont disponibles. Pour une fréquentation journalière avoisinant plusieurs centaines de personnes.L’informatique, le numérique et l’ensemble des activités culturelles sont au service d’un cheminement qui se veut collectif.

Ouverte  sur le monde, l’une des préoccupations majeures de cette bibliothèque est de valoriser et diffuser le patrimoine national pour en faire un champ d’épanouissement de l’intelligence et du savoir.

Du tour du propriétaire effectué sur les lieux ; Monsieur le Ministre d’Etat a pu être édifié sur le fait que cette bibliothèque s’inscrivait dans la culture de la citoyenneté, de la démocratie et de l’humanisme universel. Il lui aura, en effet, été  fait savoir que l’enjeu central pour la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc est de contribuer, avec d’autres institutions et acteurs, à l’édification d’un Maroc moderne et démocratique.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM