Le Ministre angolais des Relations Extérieures échange avec des Ambassadeurs Africains , à Rabat !

Lundi, 19 juin, 2017 - 14:15

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise , près le Royaume du Maroc , et quelques uns de ses pairs étaient présents à la rencontre , initiée par la Chancellerie de l’Ambassade de l’Angola au Maroc  , avec Monsieur Georges Rebelo PINTO CHIKOTI , Ministre Angolais des Relations Extérieures , ce Lundi 19 Juin 2017.

S.E.M.Nismaïla NIMAGA , Ambassadeur de la République Centrafricaine et Doyen des Ambassadeurs , a saisi cette opportunité pour remercier Monsieur le Ministre Angolais , pour l’occasion donnée à de nombreux Chefs de Missions Diplomatiques Africaines de pouvoir discourir avec l’un des responsables politiques du continent et commenter ensemble un certain nombre de préoccupations qui les habitent .D’autant que c’est un vœu qui tardait à se matérialiser , et les diplomates présents espèrent que ce soit là le début d’une fructueuse coopération avec différents autres personnalités .

Saisissant la perche au bond, Monsieur PINTO CHIKOTI  a indiqué que sa visite sur le sol chérifien entrait  dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre son pays et le Royaume du Maroc , et participait aussi de la nécessité qu’il y avait d’entretenir un dialogue des plus féconds et permanents pour éviter certaines turbulences .

En présence de quelques uns de ses collaborateurs , et des diplomates de son pays , en poste à Rabat , se félicitant du retour du Maroc au sein de l’Union Africaine, Monsieur le ministre Angolais signale que cette réintégration vient confirmer l’unicité du continent , au-delà d’un certain nombre de conflits (RDC , RCA , BURUNDI , SOUDAN du SUD) qui continue de l’assaillir .

   

Devant tous ces ambassadeurs, le membre du gouvernement angolais aura aussi profité de cette rencontre pour évoquer  quelques informations en rapport avec la situation dans son pays et dans la région des Grands Lacs. Mettant en avant la paix et la stabilité, devenus des socles indispensables au développement et à la croissance.

  

Parlant de la situation dans différentes zones de conflits , et singulièrement en RDC , en RCA , au BURUNDI , au SOUDAN du SUD , Monsieur le MInistre aura fait observer que des avancées salvatrices avaient pu être opérées et que les dirigeants et peuples concernés devaient continuer à fournir des efforts pour éviter des escalades .Notant, par ailleurs, que son pays avait enregistré de nombreux succès économiques, en dépit de la chute des prix du baril de pétrole . Et relevant que les autorités du pays avaient résolument décidé de s’engager vers des politiques de diversification de l’économie et de recherche de nombreux partenaires à l’international dans divers secteurs ( agriculture , tourisme…).

Au plan politique, enfin , Monsieur le Ministre a confirmé  aux diplomates que S.E.M. José Eduardo DOS SANTOS, l’actuel Président Angolais, ne briguera plus de nouveau mandat lors des élections présidentielles, à venir. Et que des mesures étaient en train d’être prises par le gouvernement de son pays pour permettre d’asseoir un climat sécuritaire et de paix durant le scrutin .

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM