Migration : trouver des solutions aux questionnements de la diaspora gabonaise au Maroc !

Vendredi, 24 juin, 2016 - 14:03

C’est en compagnie de Monsieur   Abdelkader EL FIGUIGUI , Consul Honoraire du Gabon pour la Région de l’Oriental , que S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO  , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc  s’est rendu , ce vendredi 24 Juin 2016 , dans les locaux du Ministère des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration .

 

 S.E.M.Abdu Razaq Guy KAMBOGO a été salué par le Secrétaire Général du Ministère des Marocains Résidant à l'Etranger , avant  d'être reçu par Monsieur le Ministre Anis BIROU, Responsable de ce Département ministériel .

Cette rencontre arrivait,  naturellement, en prolongement de divers contacts ayant constamment lieu entre la Représentation Diplomatique Gabonaise et ce ministère.

Le Chef de la Mission Diplomatique Gabonaise aura, en conséquence, saisi, de nouveau, cette opportunité pour  réitérer un certain nombre de difficultés auxquelles doivent faire face plusieurs gabonais en séjour de longue durée sur le sol marocain . Difficultés liées singulièrement à l’obtention de la carte de résident, dont deux ou trois seulement, sur une vingtaine de ces ressortissants gabonais ayant décidé de vivre au Maroc, seraient aujourd’hui bénéficiaires.

Autre aspect évoqué : celui des étudiants désireux de séjourner plus longuement au Royaume du Maroc, avant de repartir au Gabon. Des propositions de contrat de travail leur sont souvent formulées , mais ces contrats se heurtent généralement à une clause faisant obligation  aux potentiels futurs employeurs d’être assurés que l’emploi  sollicité ne pourrait pas être occupé par un marocain .

Monsieur le Ministre Anis BIROU, se montrant réceptif à toutes ces préoccupations, a donné des instructions pour que les dirigeants de l’Union des Gabonais au Maroc (UGM), tiennent, au plus tôt des séances de travail avec certains de ses collaborateurs pour une évaluation , cas par cas , des différents situations  qui poseraient problèmes.

Séduit par la présentation faite de ce regroupement fédéral des forces gabonaises , le membre du gouvernement marocain, a, par ailleurs, indique  que son département ministériel  était prêt à apporter une aide financière pour contribuer à la tenue de diverses manifestations que se proposerait d’organiser l’UGM, en territoire marocain .

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM