Michaëlle JEAN à Libreville :le Gabon met 1 million de dollars dans l’emploi des femmes et des jeunes en Afrique !

Vendredi, 28 août, 2015 - 11:42

Au premier jour de sa visite officielle, le 27 août courant, la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie a été reçue par le Président de la République. Occasion, pour elle, de dire tout l’attachement de l’OIF à la discussion.

Afin d’apaiser le climat socio-politique , dans la perspective de l’élection présidentielle de 2016 , la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie a rappelé qu’elle se trouvait au Gabon pour ‘’ pour inciter au dialogue, parce qu’il ne peut pas y avoir de processus électoral sans dialogue. Notre expertise consiste, pour tous les pays qui le demandent, à accompagner le processus électoral.’’

Le Président Ali BONGO ONDIMBA et  Madame Madame Michaëlle JEAN  ont discuté de la stratégie économique de la Francophonie, ainsi que des différents aspects de la coopération entre le Gabon et l’OIF.Le Chef de l'Etat gabonais a saisi l'opportunité de cette rencontre avec le numéro un de la Francophonie , pour annoncer  une contribution exceptionnelle du pays d’un million de dollars (environ 500 millions de FCFA) au programme pour la promotion de l’emploi par entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes en Afrique subsaharienne francophone. 

La  Secrétaire Générale de l'OIF a également rencontré  le Premier Ministre et plusieurs membres du gouvernement gabonais. Elle devrait aussi avoir des discussions avec  les principaux acteurs politiques et économiques, ainsi que des représentants du corps diplomatique et de la société civile.

Dans le cadre de la stratégie économique de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), la Secrétaire Générale de cet organisme s’est rendue au sein de l’incubateur Junior Achievement. Découlant de la Charte de la Francophonie, la Stratégie économique pour la Francophonie s’inscrit dans une vision qui place l’épanouissement de l’individu au cœur du processus du développement économique durable. 

Michaëlle JEAN  laissant entendre : «C’est la première fois que je viens à un projet de Junior Achievement. Mais cela dit, le modèle des incubateurs et des accélérateurs d’entreprises est un modèle que je connais bien parce qu’au Canada, d’où je viens, ce dernier a permis de soutenir le développement économique dans de nombreuses régions et même, d’en construire, avec des dispositifs et des politiques d’appui d’entreprenariat des jeunes et des femmes. Venir au Gabon, c’est venir à la rencontre des autorités gabonaises, avoir une discussion sur les objectifs de l’État gabonais, rencontrer des ministres et les membres de la société civile».

La Secrétaire Générale de l’OIF, pour cette deuxième visite officielle  en Afrique, depuis sa prise de fonctions, séjournera  jusqu’au 29 août prochain à Libreville. La suite de son agenda prévoit :

  • la participation à l’inauguration officielle de l’Agence Gabonaise d’Etudes et d’Observations Spatiales (AGEOS),
  • une communication à l’ouverture de la 4e édition du New York Forum Africa (NYFA).

Pays fondateur, dès 1970, du mouvement francophone, le Gabon est membre de l’OIF aux côtés de 79 autres Etats et gouvernements formant une communauté de plus de 900 millions de personnes, dont 274 millions de locuteurs, ayant en partage la langue française. Hors la France, le Gabon, avec 80% de « vrais locuteurs », se considère comme le pays le plus densément francophone de l’OIF.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM 

Avec GABONREVIEW et OIF.