Messe de Requiem pour le 5éme Anniversaire de la Disparition de Madame Edith Lucie BONGO ONDIMBA !

Lundi, 17 mars, 2014 - 12:53

Les souvenirs de Edith Lucie BONGO ONDIMBA, l’ex-première Dame gabonaise, n’ont pas disparu, un moment, de la mémoire des Gabonais et des amis du Gabon  qui estiment qu’elle a longuement œuvré en faveur du social, et notamment des défavorisés.

Edith Lucie BONGO ONDIMBA , fille du président congolais, Denis SASSOU NGUESSO, est décédée le 14 mars 2009 à Rabat, juste trois mois avant la disparition de son époux, feu le président Omar BONGO ONDIMBA, qui s’est éteint, lui, le 8 juin 2009,  à Barcelone, en Espagne.

Pour commémorer le 5éme Anniversaire du décès de l’ex-Première Dame Gabonaise, et à l’initiative de l’Ambassade du Congo au Maroc, une messe de requiem a été dite, le vendredi 14 Mars 2014, à la Chapelle Notre Dame de la Paix  de Rabat ; en présence des parents, amis, et connaissances du Congo et du Gabon.

L’on a pu noter , que 5 ans plus tard ,  la mémoire de Madame Edith Lucie BONGO ONDIMBA  restait toujours aussi vive «C’était une femme merveilleuse. Maman Edith était un modèle qui ne se confinait pas seulement à sa place de première dame. Elle nous a donné le courage de crier notre existence, nous les Gabonaises. Elle a aussi beaucoup investit pour sortir les Gabonais de la précarité, il faut le reconnaître», a soutenu une jeune étudiante gabonaise, présente sur les lieux.

«Nous ne pouvons pas oublier Maman Edith. Elle a marqué les esprits et ce n’est pas de si tôt que nous allons l’oublier » , renchérissait un ressotissant congolais .

Point commun reliant  toutes ces interventions « Maman ». Une expression qui exprime la grande affection que tous ont encore pour cette dame que beaucoup  qualifient de  « Dame Grand cœur».

SERVICE PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM