Inauguration officielle du Centre international d'entraînement de haut-niveau de l'ITF , à Casablanca !

Dimanche, 23 février, 2014 - 09:38

A côté du Directeur Général Adjoint, Secrétaire Général de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) , propriétaire des lieux  ,  la crème dirigeante du tennis marocain , africain et mondial , a procédé , ce Samedi 22 Février 2014 , dans la ville de Casablanca , à l’inauguration du Centre International d’Entraînement de Haut – Niveau de la Fédération Internationale de Tennis (ITF).

 

 

Un peu avant l’événement, l’assistance a pu apprécier diverses prestations proposées par une troupe de cirque.

S’en est ensuite suivi la présentation des pensionnaires actuels du Centre  venant de différents pays africains (24 joueurs de 15 nationalités différentes) et leurs différents encadreurs.

Plusieurs responsables de Fédérations Africaines de Tennis, au nombre desquels Monsieur Samuel MINKO MI NDONG, Président de la Fédération Gabonaise de Tennis et Président de la Zone III (Afrique Centrale)  de la Confédération Africaine de Tennis (CAT) étaient, également, de la partie. Ayant, au préalable, pris une part, fort active, à l’Assemblée Générale de la Confédération Africaine de Tennis, tenue du 20 au 22 Février 2014, dans la métropole marocaine.

Le Centre International de Tennis de Haut Niveau de l’ITF, à Casablanca , qui  dispose de plusieurs infrastructures, notamment 8 courts de tennis, dont 2 en dur , est un programme de Développement des jeunes , mis en place  entre la Fédération Internationale de Tennis , la Confédération Africaine de Tennis  et la Fédération Royale Marocaine de Tennis .  Un programme sports-études permet, par ailleurs aux différents pensionnaires  de disposer d’une scolarité suivie  et d’entraînements  destinés à parfaire leurs différents points forts.

  

Erigé sur plusieurs hectares de terrain , le Centre mis à dispositiuon par l'OCP , fournit des garanties fiables et reste un gage certain de découvertes et d'éclosion de futurs cracks du tennis africain .

Samuel MINKO MI-NDONG , Président de la Fédération Gabonaise de Tennis , nous a réitéré sa détermination à continuer à oeuvrer pour permettre au Gabon de disposer de futurs grands champions . Mais sa bataille , à l'échelle continentale , reste pour l'heure , le déroulement , à venir , d'une CAN de tennis , à Brazzaville , au Congo . Un challenge qui lui tient à coeur et qu'il a tenu à faire partager aux dirigeants de la CAT , l'Afrique Centrale n'ayant encore jamais eu l'opportunité d'abriter un tel rendez-vous continental.

SERVICE PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM