Garder le Cap !

Mardi, 28 février, 2012 - 16:45

Le Nouveau Premier Ministre Gabonais.

La   nomination  de  Raymond  NDONG  SIMA  ,  en qualité de Premier Minsitre , Chef de Gouvernement , vient  mettre  un  terme  à  une  règle  ,  non-écrite  ,  mais  qui  semblait  avoir  été  constituée  en  principe  de  fonctionnement , et   qui  voulait  que  le  Premier  Ministre  de  la  République  ,  ne  fût  qu’un  Fang  ,  ressortissant  de  la  Province  de  l’Estuaire .Seul  ,  le  défunt  Président  de  la  République  ,  OMAR BONGO ONDIMBA (1967-1975) en avait assumé  les  responsabilités  ,  pour  le  compte  d'une  autre  Province  du  pays .

Un  choix  du  Président de  la  République  qui  vient  tordre  le  cou  à  toutes  les  supputations  que  se faisaient bon  nombre  de  spécialistes  politiques.

Certes  le  nouveau  nominé  est  lui  aussi  d’ethnie  fang ;  mais  ,  cette  fois  ,  originaire  de  la  Province  du  Woleu-Ntem .  Dans  le  nord  du  pays.  Une  nomination  qui  sonne  comme  un  signal  ,  pour  annoncer  à  ceux  qui  pouvaient  en  douter  encore  ,  qu’aucune  Province  ne  saurait  être  supérieur  à  une  autre,  encore  moins  ,  oubliée . Il  ne  s’agit  point  d’un ‘’casus  belli’’ ;  mais  d’une  volonté  de  faire  comprendre  aux  uns  et  aux  autres  que  la  méritocratie  demeure  plus  que  jamais  un  critère  fondamental ,  au  delà  des  appartenances  provincialistes  ou régionales .

Mais  cette  nomination  vient  aussi  démontrer  la  volonté  de  l’actuel  Chef  de  l’Etat  de  poursuivre  le développement  du  Gabon  ,  avec  des  gabonais  de  tous  bords  ,  de  tous  les  horizons  ,  et  surtout  ,  ayant  démontré  leurs  capacités  à  se  prendre  en  mains ;  et  donc  capables  d’insuffler  une  nouvelle  dynamique  de  développement  ,  porteuse  ,  pour  la  Nation .

Longtemps  demeuré  incompris  après  son d épart  de  la  tête  du  Transgabonais ,  et  avant  son  entrée  dans  l’équipe  gouvernementale  dirigée par  Paul  BIYOGUE  MBARaymond  NDONG  SIMA  a  su  démontrer  aux  yeux  du  Monde  comment  l’on  pouvait  s’en  sortir  en faisant  montre  de  suffisamment  de  jugeote,  de  culot  ,  en  montant  une  compagnie  de  transports  terrestres  qui a   su  rafler  les  meilleurs  satisfécits  possibles  .

C’est  donc  à  lui  qu’il  revient  désormais  de  mettre  en  musique  le  programme  de  société  sur  la  base  duquel  le  Président  de  la  République  a  obtenu  la majorité  des  suffrages  du  peuple  gabonais  en  2009 . Certes  ,  il  apparaît  comme  un  novice  dans  le  wagon  PDG  ,  mais  l’homme  a  un  passé  politique  qui  plaide  largement  pour  lui  et  qui  ne  lui  sera  pas  de  trop  pour  affronter  les  dures  contradictions  de  la  politique  locale  .  Résolu  qu’il  devra  ,  sous  la  conduite  du  Chef  de  l’Etat  ,  assurer  une  transition  idoine  entre  la  veille  et  l’actuelle  classe  politique  gabonaise . Car  le  Gabon  ,  sur  la  voie  de  l’émergence  ,  aura  naturellement  besoin  de  toutes  ses  forces  vives  ,  et  devra  s’épargner  un  conflit  de  génération ;  mais  tirer  toujours  dans  le sens  d’une  bien  meilleure  amélioration d es  conditions  existentielles  des  gabonais  ,  et  de  tous  ceux  qui  vivent  au  Gabon .

Il  convient  aussi  ,  et  comme  l’a  si  bien  fait  le  Chef  de  l’Etat  ,  lui  même  ,  de  rendre  un  vibrant  hommage  au  Premier  Ministre  sortant . Tout  le  long  de  son  magistère  ,  et  malgré  les  critiques  qui  fusaient  de  partout ,  Paul  BIYOGUE  MBA  a  su  mener  avec  loyauté  et  bravoure . Dieu  sait  ,  pourtant  ,  combien  le  contexte  était  loin  d’être  évident .

Après  plusieurs  semaines  d’attente  ,  le  pays  doit  maintenant  se  remettre  résolument  au  travail  .  Pour  capitaliser  les acquis  ,  unaniment  reconnus  de  par  le  monde  ,  et  continuer  à  susciter  l’estime  de  la  Communauté  Internationale .

FSNB/AHRGM