Gabon / Un véhicule de Gabonews endommagé par un automobiliste de l'administration Publique

ÉCRIT PAR YORICK KOMBILA    MARDI, 03 JANVIER 2012 09:56   
Fait-divers / Un véhicule de GABONEWS endommagé par un automobiliste de l’administration publique

Libreville, 3 janvier (GABONEWS) - Le véhicule de reportage de l’Agence d’information en ligne GABONEWS (www.gabonews.ga), a été violemment percuté et endommagé à l’arrière, côté droit le 1er jour de l’année 2012 par une voiture administrative de type pick-up et de marque Great Wall immatriculé (185N626), au nom du ministère de la Jeunesse et des Sports conduite par un usager, visiblement en état d’ébriété.

En reportage dans  la ville en vue de relever tous les incidents survenus lors de l’euphorie de la fête de la Saint-Sylvestre, marquant le passage de l’année 2011 à 2012, le véhicule de GABONEWS, alors garé sur le bas-côté, dans le strict respect du code de la sécurité routière, a été violemment percuté par l’arrière au PK12, à l’entrée de Libreville par une voiture de l’administration publique immatriculé 185N626 voulant pénétrer dans la capitale gabonaise.

Ce véhicule avait à son bord trois personnes parmi lesquelles une dame lorsqu’il s’est déporté pour aller percuter le véhicule de GABONEWS, heureusement vide, pourtant hors de tout danger. Cet accident s’est déroulé non loin d’un camion qui s’était renversé dans la nuit de samedi à dimanche dans la fièvre et l’ambiance du réveillon.

Bien que fautif, le conducteur de la voiture immatriculée au nom du ministère de la Jeunesse et des Sports et l’un de ses compères, s’en sont pris aux témoins qui leurs reprochaient de conduire en état d’ébriété.

Dans l’attente de l’arrivée des forces de sécurité afin d’établir le constat, le conducteur du véhicule du ministère de la Jeunesse et des Sports qui n’a pas voulu obtempéré, en a profité pour prendre la poudre d’escampette loin d’imaginer que notre équipe de reportage avait déjà tout filmé.

A côté de cet incident, plusieurs autres accidents de ce type parfois plus graves encore ont émaillé la nouvelle année (2012). C’est le constat qui découle du tour de ville effectué par la même équipe de GABONEWS en sillonnant outre les PK12, les axes d’Agondjé, du boulevard triomphal, de charbonnage et du bord de mer correspondant respectivement au 1er, 2ème et  3ème arrondissement de la commune de Libreville.

Dans ces arrondissements, les cas d’accidents de la circulation variaient selon le degré des chocs.

Selon une source du Centre Hospitalier de Libreville (CHL), le service de traumatologie aurait enregistré près d’une trentaine d’accidentés dans la nuit du 31 décembre 2011 à celle du 1er janvier 2012. Un moment qui a battu le record d’accidents et tous genres de débordements.

GN/YKM/FB/11