Gabon : Retro 2011 sur le Président Ali Bongo Ondimba

Gabon : La semaine de travail d’Ali Bongo Ondimba– 16 OCTOBRE 2011POSTED IN: A LA UNESEMAINE DU PRÉSIDENT

Libreville, 16 octobre 2011 (Infos Gabon) – L’actualité présidentielle durant la semaine écoulée a démarré avec un aller-retour, effectué par le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, le lundi 10 octobre 2011, à l’Ile Corisco en Guinée Equatoriale, à l’invitation de son homologue équatoguinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.  Les deux hommes ont assisté sur place, à la cérémonie officielle d’inauguration de l’aéroport international construit dernièrement. Ali Bongo Ondimba a posé la première pierre des bâtiments annexes à cet aéroport.

D’une superficie de 14 km2, l’Ile Corisco est située à 29 km au sud-ouest de l’estuaire du Rio Muni, qui marque la frontière avec le Gabon.

A noter que le Gabon et la Guinée Equatoriale ont en commun l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012). Une compétition dont la phase finale démarrera en janvier prochain.

Véritable ballet diplomatique le mercredi 12 octobre 2011 au Palais de la Présidence  de la République gabonaise à Libreville où le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a reçu, au cours d’une cérémonie solennelle, les Lettres de créances de sept nouveaux ambassadeurs accrédités au Gabon.

Trois d’entre eux ont pour résidence à Libreville. Il s’agit de ceux d’Italie, Bergamo, du Nigeria, Joseph Chibuzo Ezema et du Japon, Masao Kobayashi.

Les Quatre autres sont non résidents à Libreville : ceux du Botswana (résidence à Abuja), Clifford Shimane Maribe, du Ghana (résidence à Luanda), Martin Acheampong Quansah, de Namibie (résidence à Kinshasa), Ringo Abed, de Zimbabwe (résidence à Kinshasa), John George Mayowe.

Notons qu’après la présentation des Lettres de créance, Ali Bongo Ondimba a accordé à chacun d’eux, un entretien bref mais enrichissant au cours duquel, il a été surtout question du renforcement de la coopération entre le Gabon et leurs pays respectifs. Au terme de chaque entretien, les nouveaux ambassadeurs ont procédé à la signature du Livre d’or.

Le même jour, le N°1 gabonais a reçu le Président Directeur Général du Groupe Bolloré, Vincent Bolloré. Venu conclure un accord de partenariat avec le COCAN-Gabon. Il sied de noter que Havas sport est l’une des filiales du Groupe Bolloré, spécialisé dans la communication et le marketing international, impliqué dans cet accord visant à apporter un appui décisif au COCAN-Gabon.

Vincent Bolloré est également venu soumettre au premier citoyen gabonais un plan d’investissement de 70 milliards de FCFA pour désengorger le Port d’Owendo (sud de Libreville) qui connait de plus en plus un intense mouvement de navires.

Le Groupe Bolloré, qui emploie près de 1500 personnes au Gabon, entend investir davantage au Gabon.

Peu de temps après, le Président Ali Bongo Ondimba, a devisé avec le Directeur Général de l’Agence de la Sécurité et de la Navigation aérienne de l’Afrique et de Madagascar (ASECNA), Guitteye Amadou Ousmane. Venu exprimer sa gratitude au Chef de l’Etat gabonais qui l’avait soutenu au moment de son élection à ce poste.

Guitteye Amadou Ousmane a également rassuré le N°1 gabonais sur les indicateurs de performance en matière de sécurité aérienne, précisant qu’ils sont respectés, à la veille de la phase finale de la CAN 2012.

Au cours de l’échange, il a relevé quelques difficultés liées aux antennes installées aux abords des aéroports, souhaitant une réflexion à ce sujet en vue des solutions adaptées.

Sur tout autre plan, sous la présidence d’Ali Bongo Ondimba, le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 13 octobre 2011 à Libreville, marqué entre autres par l’annonce des Législatives le 17 décembre prochain et la création d’un arboretum dénommé André Raponda-Walker.

Journée marathon pour le Chef de l’Etat gabonais le vendredi 14 octobre 2011. En effet, Ali Bongo Ondimba, a reçu à Libreville, en audience, le président de la commission nationale du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP) section Gabon, Anaclet Bissielou, venu lui présenter le premier rapport d’autoévaluation du Gabon.

Autre audience : le Président de la République gabonaise a reçu les nouveaux ambassadeurs du Gabon en France et en Arabie Saoudite, respectivement Germain Ngoyo Moussavou et Ismael Olivier, venus recueillir quelques conseils et orientations liés à l’exercice de leurs nouvelles fonctions. On se souviendra que ces deux diplomates gabonais ont récemment prêté serment au Palais de Justice à Libreville, s’engageant à représenter loyalement et dignement le Gabon dans leurs pays d’accueil.

En dernière heure, le Chef de l’Etat a présidé une séance de travail avec les hauts responsables de la société SFM-Africa et SFM-Gabon, des structures spécialisées dans l’exploitation forestière. Cette rencontre a essentiellement porté sur un projet de développement des ressources forestières dans la zone de Mayumba.

En début de soirée, le Chef de l’Exécutif gabonais a également effectué une visite surprise au Commandement en Chef de la Police Judiciaire (PJ) et à la Direction Générale des Recherches (DGR).

Ali Bongo Ondimba entendait s’enquérir directement des conditions de travail des officiers de ces structures. Le Chef de l’Etat gabonais les a invité à maintenir l’effort dans la lutte contre l’insécurité dans le pays. A signaler que cette visite intervient au lendemain de la décision prise lors du dernier Conseil des Ministres délocalisé à Mouila, capitale provinciale de la Ngounié (sud), de créer une académie de Police, dans la perspective d’éloigner autant que possible la criminalité et l’insécurité dans le pays.

A titre de rappel, Ali Bongo Ondimba fête ses deux ans au pouvoir ce dimanche 16 octobre 2011.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2011

© Copyright Infos Gabon