Gabon : Retro 2011 sur le Président Ali Bongo Ondimba

Gabon : La semaine de travail du Président Ali Bongo Ondimba– 31 OCTOBRE 2011POSTED IN: A LA UNESEMAINE DU PRÉSIDENT

Libreville, 31 octobre 2011 (Infos Gabon) – L’actualité présidentielle durant la semaine écoulée a démarré avec la visite d’Ali Bongo Ondimba le lundi 24 octobre dernier à Genève en Suisse, où il a pris part active, au Palexpo, au Forum Mondial des leaders de services à Large Bande, organisé dans le cadre de la célébration du 40ème anniversaire de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), organisme spécialisé des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication.

Au cours de cette rencontre ouverte par le Secrétaire Général de l’UIT, le Dr Hamadoun Touré, le Chef de l’Etat gabonais, son homologue burundais, Kurunzinza, le Premier Ministre du Rwanda, Pierre Damien Habumuremyi, et de nombreux dirigeants de sociétés leaders de l’industrie des télécommunications, des constructeurs et des opérateurs, ont entamé une réflexion sur l’avenir des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

A l’instar des autres Etats membres de l’UIT, la contribution du Gabon à cette réflexion mondiale sur l’avenir des TIC, était tout aussi attendue. A cette occasion, le Président Ali Bongo Ondimba, a fait le mardi 25 octobre 2011, une importante adresse sur l’économie générale des ambitions et des attentes du Gabon dans le domaine de la promotion et du développement des TIC.

Par ailleurs, le N°1 Gabonais a eu plusieurs entretiens avec des personnalités, notamment, Carlos Slim Hélu, présenté aujourd’hui comme l’une des grandes fortunes du Monde. Le stand gabonais visité par le Chef de l’Etat gabonais qu’accompagné le SG de l’UIT, a présenté, comme ceux d’autres pays et d’autres grandes industries, des produits des opérateurs étatiques et privés de communication électronique. Ainsi que les derniers développements réalisés dans ledit secteur.

Après son discours à l’UIT, le Président de la République, s’est rendu au siège de Nestlé, situé à Vervey, à quelques encablures de Genève, pour une visite. Plusieurs entretiens, notamment avec son Président Directeur Général M. Bulcke et d’autres dirigeants de cette firme étaient inscrits sur son agenda. Cette visite a mis fin à son séjour helvétique.

Leader en Afrique subsaharienne, selon le dernier rapport de l’UIT, le Gabon a effectivement amélioré son indice de développement des TIC. Il enregistre d’importants progrès en matière d’accès aux TIC, d’utilisation de ces technologies et des compétences.

De Genève, en Suisse où il a pris part au Forum Mondial des Télécommunications, le Chef de l’Etat gabonais, a annoncé le mardi 25 octobre 2011, la programmation triennale de la couverture du Gabon en Télévision Numérique Terrestre (TNT).

Ali Bongo Ondimba a notamment précisé devant les participants à ce Forum que l’infrastructure de la Large bande de l’administration actuellement en chantier devra déboucher sur l’interconnexion de l’ensemble du pays.

Dans cette perspective, il s’est voulu très précis en rendant public la construction de la technopole de l’Economie numérique en prévision de la zone franche de l’Île Mandji au large de Port-Gentil, chef-lieu de la Province de l’Ogooué-Maritime (ouest).

Nommé « Cibercity de l’île Mandji », a-t-il dit, sera une sorte de start-up dans «le domaine des technologies de l’information et de la communication ».

La prochaine mise en exploitation de la fibre optique permettra, a conclu Ali Bongo Ondimba d’acheminer cette infrastructure jusqu’aux utilisateurs finaux que sont l’administration, les entreprises, établissements universitaires, scolaires et sanitaires de l’ensemble du pays.

Comment l’UNESCO contribue-t-elle à l’édification d’une culture de la paix et au développement durable ? Cette problématique était au cœur des débats du Forum des dirigeants organisé le mercredi 26 octobre 2011 dans le cadre de la 36èmesession de la Conférence générale de  cette institution qui se tient jusqu’au 10 novembre prochain à Paris en France.

Le Président Bongo Ondimba, invité avec les Chefs d’Etat de Côte d’Ivoire, de Hongrie, et d’autres dirigeants du monde à ce Forum créé pour impulser, au plus haut niveau, de nouvelles inspirations et orientations pour l’avenir, a réaffirmé l’obligation pour le Gabon de préserver la paix pour faire face aux défis auxquels il est confronté.

Le Chef de l’Etat Gabonais, qui s’exprimait pour la première fois au siège de l’UNESCO, a présenté sa vision de la culture de la paix et du développement durable. Des thématiques qui l’interpellent à juste titre, d’autant qu’elles constituent bien des axes majeurs de son programme de société (L’Avenir en Confiance).

En marge de ce Forum, le N°1 Gabonais s’est entretenu notamment avec ses homologues : ivoirien, Alassane Ouattara et Hongrois, Pal Schmitt.

Invité le jeudi 27 octobre 2011, par le Prince Charles à la réunion dite de haut niveau sur les changements climatiques à Londres en Grande Bretagne, Ali Bongo Ondimba a présenté l’agenda gabonais pour faire face aux défis que posent les changements climatiques.

Après Copenhague au Danemark, Oslo en Norvège, Nagoya au Japon, où il a, à chaque fois, occupé les premiers rangs dans le combat mené pour faire face à ces défis, le N°1 Gabonais a confirmé, dans la capitale britannique, le rôle de leader que joue le Gabon dans ce combat. Ali Bongo Ondimba a interpellé la communauté internationale sur l’urgence de traduire en actes les promesses faites dans la capitale danoise, en décembre 2009. Cela au regard de la lenteur de mesures et d’actions concrètes menées par les pays riches en vue de soutenir les Etats les plus touchés par les conséquences des changements climatiques, notamment, ceux en développement.

Le Président de la République Gabonaise a réaffirmé le vendredi 28 octobre 2011, le soutien du Gabon à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dans toutes ses activités. C’était au cours d’un entretien en tête-à-tête avec le Secrétaire Général de cette institution, Abdou Diouf, au nouveau siège de celle-ci, avenue Bosquet à Paris.

Il convient de noter que l’action menée dans l’espace culturelle francophone par cette organisation est multiforme. Elle apporte à ses membres un appui dans l’élaboration ou la consolidation de leurs politiques et mène des actions de politiques internationales et de coopération multilatérale.

Sur tout autre plan, la cérémonie du tirage au sort organisée en terre équato-guinéenne rehaussée par la présence des Présidents des deux pays coorganisateurs, en l’occurrence, Ali Bongo Ondimba (Gabon) et Teodoro Obiang Nguema Mbasogo (Guinée Equatoriale), rentrera dans les archives de la compétition sportive la plus prestigieuse du continent africain : c’est la 1ère fois que deux Chefs d’Etat assistent à cet événement.

Cet acte témoigne de la détermination des deux Chefs d’Etat de conduire à bon port leur projet commun d’offrir à toute la jeunesse africaine une grand messe de football en début d’année prochaine.

C’est une étape de plus qui a été franchie sur la route qui mène vers la CAN 2012, après la cérémonie de présentation officielle de GaGuie, la mascotte du tournoi, à Libreville il y a quelques semaines.

Au terme de la cérémonie de tirage au sort, rendez-vous a été pris pour le samedi 21 janvier prochain à Bata, capitale économique de la Guinée Equatoriale, où le Zalang Nacional local rencontrera la Libye en match d’ouverture.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2011

© Copyright Infos Gabon