Le Gabon présent aux assises de l’ASSECAA

Mercredi, 4 avril, 2012 - 09:30

Madame Rose Francine ROGOMBE,  a récemment représenté le Gabon aux assises de la 7ème réunion du Conseil et de la 6ème Conférence de l’Association des Sénats, Shoora et Conseil équivalents d’Afrique et du monde Arabe (ASSECAA)  qui se  tenaient, à Bujumbura au Burundi  ,où se sont déroulées .

Le Président du sénat Gabonais Madame Rose Francine ROGOMBE

Le  Président  du  Sénat  Gabonais, était à  la tête d’une importante délégation. En sa qualité de Présidente en exercice sortante de l’Association des Sénats, Shoora et Conseils équivalent d’Afrique  et du Monde Arabe Rose Francine ROGOMBE , a indiqué que l’un des objectifs de la rencontre de Bujumbura était l’élection des nouveaux organes et la passation de témoin au Président du Sénat burundais qui va diriger l’Association pour l’exercice 2012.

Rose Francine ROGOMBE a également précisé que le rendez-vous de la capitale burundaise était axé ,  aussi ,  sur le renforcement de la paix et la sécurité en Afrique et dans le monde Arabe. Dans cette optique, elle a invité ses collègues à être cette force de proposition et de suggestion pour ‘’la mise en place avec précaution des mécanismes de concertation permanente et de redistribution des revenus de la croissance, de manière à ne laisser aucune catégorie sociale sur le bord du chemin’’.

Elle a ajouté que les autres défis des pays et des organisations membres de l’ASSECAA restent le renforcement du dialogue démocratique, l’exigence du pluralisme démocratique et la responsabilité des parlementaires à amener les pouvoirs mis en place démocratiquement à pouvoir trouver un équilibre entre l’exercice de l’autorité et le besoin de liberté des peuples gouvernés.

Rappelons que l’ASSECAA a été créée en 2002 et qu’elle est constituée de deux grands blocs (le Monde Arabe et l’Afrique). Objectifs principaux de l’association : le renforcement de la coopération économique, le bicamérisme, le développement des actions communes sur le plan politique, socio-économique et culturel. L’association des sénats, Shoora et conseils équivalents d’Afrique et du monde arabe vise également la coordination au sein des deux régions du monde pour surmonter tous les obstacles liés à la stabilisation, au développement et à l’élimination des causes de tensions et de conflits. Pour y arriver, des mécanismes ont été établis, notamment la commission de résolution des conflits et de paix, la réunion des chambres de commerce et d’industrie d’Afrique et du Monde Arabe, la commission des femmes parlementaires d’Afrique et du Monde Arabe, le programme d’échanges de visite et d’expérience pour les étudiants.