Le Gabon invité au Festival des Musiques Traditionnelles du Monde , dans la ville de Meknès , au Maroc !

Vendredi, 1 août, 2014 - 10:21

S.E.M . Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentnat de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , a reçu , ce jeudi 31 juillet 2014 , une délégation du Ministère de la Culture du Gabon , venant prendre part  à ce Festival appelé à se tenir , trois jours durant  dans le site historique de Volubilis , avec une escapade à Meknès .

 

Pape NZIENGUI  et Michel IGNANGA IGNANGA  sont au nombre des artistes gabonais appelés à  se produire  durant ce  festival, en tenant compte de la programmation qui sera arrêtée.

Rappelant que cette année, les organisateurs ont voulu que le festival puise dans le répertoire et le patrimoine traditionnel mondial , le Chef de Mission Diplomatique de la République Gabonaise a rappelé à ses hôtes que cette présence gabonaise allait dans le droit sens de la volonté de redynamisation des relations culturelles entre le Maroc et le Gabon . Ainsi qu’en témoigne le récent séjour au Maroc, de Madame Ida RETENO ASSONOUET, Responsable du Département Ministériel de la Culture, au Gabon.

Etienne NZIGOU qui conduit cette délégation  a mis un accent particulier sur la détermination de l’actuelle Ministre de la Culture, au Gabon  à donner la chance à nos musiques traditionnelles de trouver un espace où elles peuvent être découvertes et appréciées. Sachant que certaines de ces musiques ne trouvent pas souvent des  lieux où elles peuvent être vues et écoutées.

Cette quinzième édition des musiques traditionnelles du monde de Meknès , ainsi que l'a fort bien indiqué  l'Ambassadeur du Gabon  vient, aussi  confirmer la nécessité de construire des ponts entre l’histoire, le présent et l'avenir par la célébration des sites archéologiques à travers leur intégration dans le dynamisme économique, culturel et environnemental.

Le programme varié de cette année nous promet une belle parade avec des troupes de plusieurs pays. Une sorte de  forum, de rencontre pour les artistes du Maroc et d’ailleurs , afin de créer un dialogue humanitaire mondial, renforcer les principes de la tolérance entre les peuples et les civilisations, puis contribuer à une éducation musicale très fructueuse.

Presse et Communication AHRRGM