Fin de la Conférence de Rabat Pour le Développement Durable !

Vendredi, 15 novembre, 2013 - 11:35

Après deux jours de travaux, la Conférence de Rabat Pour le Développement Durable a clos ses assises le 14 Novembre 2013.

 

La dernière journée des travaux (14 novembre 2013) aura été marquée par de nombreuses plénières (4 au total), animées par d’éminents experts  et personnalités de différents domaines, sur des thèmes aussi variés que :

  • les stratégies urbaines en Méditerranée (choix énergétiques et stratégies d’investissement),
  • le développement durable des zones rurales méditerranéennes,
  • le développement des énergies vertes en zone Méditerranée,
  • le développement durable : dynamiques économiques et évolution des modèles entrepreneuriaux.

 

 

Le développement durable n'étant pas un luxe   , les participants à cette Conférence de Rabat  ont pu mener des réflexions sur les facettes de cette nouvelle perception du développement à l’échelle internationale.

Comme à l’ouverture de cette Conférence , la veille  , S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO est venu manifester tout l’intérêt que la République Gabonaise accorde au Développement Durable. Le Gabon qui en a fait un pan essentiel de son expansion à venir continue de penser  que le développement durable constitue une opportunité de développement et de croissance dans des secteurs aussi vastes que l’éducation ou l’industrie.

 

Les participants à ces assises ont tous convenu de ce que  le développement durable ne consiste pas à inventer de nouvelles choses. Mais plutôt à  d’abord repenser ce qu’on a ! Autrement dit, la créativité n’est pas limitée aux nouvelles créations, mais aussi à ce qui peut être retravaillé ou amélioré.  Convaincus de la nécessité de lutter contre l’affaissement des sols et la fragilisation des bâtiments et des constructions.

Certains des panellistes exposant , ayant , par ailleurs , mis en exergue la volonté , maintes fois , exprimée par les pouvoirs publics gabonais pour une relance de l'économie verte .

 

Avant de poser , pour la postérité avec quelques uns des participants à cette rencontre , S.E.M. Abdu Razzaq Guy KAMBOGO a, au cours de différents échanges , longuement explicité les politiques actuellement mises en place au Gabon pour valoriser et donner du contenu à ce concept de Développement Durable . Rappelant précisément le grand défi générationnel du Président de la République Gabonaise : la vulnérabilité de la zone côtière dans un pays dont la majeure partie des activités humaines et économiques est concentrée sur le littoral . Indiquant par ailleurs que , désormais , pour vérifier la prise ne compte de la dimension environnementale dans l'ensemble des politiuqes publiques , le Gabon s'est engagé à '' produire son bilan national sur le développement durable tous les ans .''

FSNB / JCB