EDITH LUCIE BONGO ONDIMBA : trois années déjà !

Mercredi, 14 mars, 2012 - 12:00

14 Mars 2009 - 14 Mars 2012, voici trois ans jour pour jour que Madame  Edith Lucie BONGO ONDIMBA a été arrachée à l'affection des siens et de l’ensemble de la Nation  Gabonaise .

Édith Lucie BONGO ONDIMBA , fille aînée du Président de la République du Congo et épouse du défunt Président Gabonais Omar BONGO ONDIMBA, était née le 10 mars 1964 à Brazzaville.

Fille de Marie-Claire DIRAT et de Denis SASSOU NGUESSO ,elle a fait toute sa scolarité dans la capitale congolaise avant de s'inscrire, en1982, quatre ans après l’accession de son père au pouvoir, à l’Institut National des Sciences de la Santé de Brazzaville. Elle en ressortira , sept ans plus tard , avec un Doctorat en Médecine, après avoir soutenu sa thèse sur les ‘’maladies infantiles’’.

Elle n’exercera que peu de temps la médecine dans son pays ;avant d’épouser le Président Gabonais, Omar BONGO  ONDIMBA, en août 1990. Commence, alors,  la vie militante et caritative de cette femme ,  dévouée pour la cause des couches vulnérables et la lutte contre le sida.

L'ex Première Dame du Gabon a créé, le 21 septembre 1996la Fondation HorizonsNouveaux . Une Fondation destinée à aiderles enfants en détresse et les handicapés. Elle se sera aussi  distinguée par ses nombreuses œuvres caritatives et par une humanité qu’elle a toujours affichée envers ses semblables. Au-delà d’être simplement épouse et fille de président, Édith Lucie BONGO ONDIMBA  était non seulement une femme d’action, mais  elle avait , également , du  cœur et  de l’engagement. Elle s’était positionnée au côté de son mari pour la paix et le bien-être des populations gabonaises.

Ses œuvres sociales ont été couronnées par la création, à Libreville,au Gabon, du Lycée Michel DIRAT et, en 2001, de laPolyclinique ELRAPHA, une structure sanitaire de référence dont elle a présidé le Conseil d’administration jusqu’à sa mort le 14 Mars 2009.

 

Fermement engagée dans la lutte contre le sida, Édith Lucie BONGO ONDIMBA aura été la toute première Présidente de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le Sida (OPDAS) , de 2002 à 2004.

Jusqu’à sa mort, elle aura dirigé l’antenne gabonaise de cette organisation dont les principales missions consistent à mobiliser des fonds en faveur des femmes et des enfants victimes de cette maladie.

Édith Lucie BONGO ONDIMBA  était  membre de l’Association Médecinsdu monde, une organisation non gouvernementale pour laquelle elle présidait l’antenne du Gabon. Elle était également présidente d’honneur de la SOCIETEGABONAISEDE PEDIATRIE  et de la SOCIETE FRANCAISE DE MADECINE .

Femme très dynamique, l’ex- Première Dame du Gabon avait  été élue, en Juillet 2003, Présidente d’Honneur de l’Union des femmes du Parti Démocratique Gabonais, le parti créé par, son époux , le Président Omar Bongo Ondimba en 1968.

À côté des fonctions très officielles exercées par certaines personnalités de l’entourage présidentiel, Édith Lucie Bongo Ondimba a joué un rôle informel mais influent auprès du président de la République, Omar Bongo Ondimba. Elle était une femme de caractère, à la fois réservée et incisive.

En Juillet 2005, au moment de l’élection présidentielle, elle est élue Présidente d’Honneur de la formation politique du chef de l’État, le PartiDémocratique Gabonais. Elle resta présente tout au long de la campagne électorale, assistant à tous les meetings de son époux.

Enfin, Édith Lucie BONGO ONDIMBA  s’est vu décerner la Médaillede Reconnaissance des laboratoires Mérieux, le 31 mai 1996 à Libreville, ainsi quela Légion d’honneur française.

Elle a laissé deux enfants issus de son mariage avec le défunt Président OMAR BONGO ONDIMBA Yacine Queenie et Omar Denis Junior.