Economie et COP22 au menu d'un entretien au siège de la CGEM , pour S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO !

Vendredi, 10 juin, 2016 - 16:16

C’est en milieu de matinée de ce vendredi 10 juin 2016 , que S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , s’est rendu , au siège de la Confédération Générale des Entreprises Marocaines (CGEM) , à Casablanca.

Le Chef de la Mission Diplomatique du Gabon, au Royaume du Maroc, a été salué, sitôt après , par Madame Miriem BENSALAH CHAQROUN , Présidente de la Confédération Générale des Entreprises Marocaines (CGEM).

Réchauffer différents vecteurs de coopération économique  , explorer de nouvelles pistes et asseoir des fondements sains  d’organisation et de tenue de la COP22 que le Maroc doit abriter en Novembre 2016 , tels étaient les principaux axes  ayant entouré  cette rencontre que S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO a eu avec les dirigeants de la CGEM).

La Présidente de la CGEM se tenait aux côtés de Monsieur Abdou DIOP, Président de la Commission Sud-Sud, au sein de la CGEM, avec, plus spécialement en charge divers partenariats avec  l’Inde, le Brésil et les pays africains .

Madame BENSALAH CHAQROUN aura, de nouveau, saisi cette opportunité pour rappeler tout l’intérêt que sa structure accordait à des partenariats et des joint ventures porteurs avec divers états africains, à l’instar, notamment de certains Groupe d’Impulsions Economiques, mis en place avec quelques états africains au  sud du Sahara, le Sénégal et la Côte d’ivoire.

Ces Groupes d’impulsion entendent peser singulièrement de tout leur poids dans la prise en compte de décisions allant dans le sens des objectifs poursuivis par quelques organismes internationaux de financement, à l’instar de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui prône depuis déjà quelques années, pour un Triple A : Afrique –Agriculture-Adaptation.

Sensible à ces différentes démarches, le Chef de la Mission Diplomatique du Gabon, au Maroc,  souhaite un prolongement de cette même dynamique, concernant, singulièrement, les groupes d’impulsion économique, envers le Gabon. Souhaitant, par ailleurs, que soient examinées des situations de certains opérateurs gabonais désirant venir investir au Maroc.

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, a, par ailleurs, indiqué que le Gabon était tout disposé à jouer une partition des plus efficientes lors de la COP22, à venir, et se montrait prêt à accompagner la CGEM dans cette fabuleuse opération.

Monsieur Abdou DIOP , soulignant que la mise sur pieds des Groupes d’Impulsion Economiques devait répondre à des volontés clairement exprimées par les pouvoirs publics des pays qui sollicitent leur mise en place , a toutefois exprimé la volonté de la CGEM à se montrer réceptive aux désirs des états qui solliciteraient leur expertise pour leur mise en place .

Les parties ont convenu de se revoir très rapidement pour la mise en place de stratégies visant une présence et une participation optimale de l’Afrique lors de la COP 22.

 

Avant de se séparer, S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO aura posé avec ses hôtes et se sera vu remettre un présent par Madame le Président de la Confédération Générale des Entreprises Marocaines (CGEM).

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM