Eau et Climat , à Rabat : l'Afrique au centre de toutes les préoccupations !

Lundi, 11 juillet, 2016 - 14:28

Organisée sous le thème « Sécurité Hydrique pour une Justice Climatique » , la conférence Internationale sur l’Eau et le Climat, organisée conjointement par le Ministère délégué chargé de l’Eau, du Royaume du Maroc  le Ministère français de l’Environnement , de l’énergie et de la mer et le Conseil Mondial de l’Eau, entend s’intégrer  dans le cadre du processus préparatoire de la 22ème Conférence des Parties de la Convention cadre des nations Unies sur les changements climatiques (COP22) que le Royaume du Maroc abritera du 07 au 18 novembre 2016 à Marrakech.

Tous les principaux acteurs de cette rencontre internationale de Rabat , prévue pour durer deux jours (11et 12 Juillet 2016 ), s’accordent à le reconnaitre : la  conférence mettra à l’honneur le continent Africain.

Ainsi , en présence de nombreux ministres et membres de gouvernement ayant effectué le déplacement de la capitale du Royaume du Maroc , une Table Ronde ministérielle spécifique se tiendra , ce mardi 12 Juillet 2016 , sous la thématique suivante :«l’Eau en Afrique, pour une justice climatique». Dans le but de promouvoir les actions solidaires en faveur du climat dans le continent. 

Il apparaît clairement aussi que les objectifs poursuivis sont de mettre en avant le positionnement de l’eau en Afrique .

La présence de nombreux pays africains à ce rendez-vous préparatoire de la COP22 vient conforter la nécessité de débattre de la manière la plus adaptée pour inclure l’eau dans les négociations des changements climatiques.

D’où l’impérieuse nécessité, ainsi que cela a pu l’être encore rappelée d’aller vers une véritable hydro diplomatie.  Prenant son bâton de pèlerin, S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise, près le Royaume du Maroc , et au nom du Gabon , assurant la présidence en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) , poursuit des concertations tous azimuts avec les autres Chefs  de Mission Diplomatique de la zone CEEAC accrédités , près le Royaume du Maroc , pour affirmer l’appui des pays membres de la CEEAC à l’initiative marocaine pour une Sécurité hydrique et une Justice climatique , recommandant, par ailleurs , une indispensable prise en compte des préoccupations des pays du Bassin du Congo , pour la mise en œuvre des Politiques et Stratégies élaborées dans le cadre de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau  .

Par ailleurs , les Ambassadeurs de la Zone CEEAC , accrédités près le Royaume du Maroc , entendent saisir cette opportunité pour solliciter du Royaume du Maroc , en tant que pays hôte de la COP22 , un plaidoyer vigoureux à l'occasion de cette COP22 , afin que des décisions concrètes et exécutables soient prises pour aider les pays du Bassin du Congo à résoudre les différents problèmes hydriques liés aux changements climatiques , à l'instar de l'assèchement du Lac Tchad ou de certaines érosions dues à une pluviométrie excessive .Tout comme entendent-ils appeler à un appui substantiel pour une meilleure distribution et une meilleure gestion des Ressources en Eau en Afrique Centrale .

Il convient , par ailleurs , de se féliciter de la présence , remarquable et remarquée , de diverses composantes de la société civile , désormais reconnue , comme un maillon indispensable pour la recherche de solutions allant vers l'allégement des problématiques causées par les changements climatiques . 

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM