Des australiens intéressés par le gisement de fer de Belinga , au Gabon !

Mardi, 25 février, 2014 - 10:34

Sundance Resources, compagnie  minière australienne, vient de dévoiler son intérêt pour le projet d’exploitation du fer de Belinga, dont les ressources sont estimées à un milliard de tonnes.

Giulio CASELLO, directeur général de Sundance Resources souligne. « Notre future mine congolaise de Nabeba est à seulement 80 km. Quand nous aurons construit la voie ferrée (nécessaire au transport du minerai), il serait logique que le fer de Belinga transite par nos infrastructures, passant par le Cameroun jusqu’au port de Lolabé »,

L’entreprise  australienne espère donc bénéficier  d'un accord d’exploitation  en raison de la proximité de ses activités du Congo et du Cameroun avec le projet Belinga,  situé dans la province de l’Ogooué-IvindoLa compagnie australienne avance comme argument majeur, le fait qu’elle soit actuellement à la manœuvre sur un important projet minier (Mbalam-Nabeba), à cheval entre le Cameroun et le Congo. L’obtention du permis  d’exploitation du gisement de Belinga permettra donc  de relier les deux projets, séparés par quelques kilomètres.

Le Ministre Gabonais des Mines , Régis IMMONGAULT (au centre) au milieu de précédents opérateurs chinois 

Le projet d’exploitation du gisement de fer de Belinga suspendu depuis six ans a été repris en  décembre dernier par l’Etat gabonais, qui a acquis 75%  des actions du capital de la Compagnie minière de Belinga (Comibel). En effet suite à l’absence  d’activités et d’investissements d’envergure pourtant annoncés par les entreprises chinoises China Machinery Engineeng Corporation (COMEC) et Pangang Group qui ont été chargées de l’exploitation du gisement en 2008, l’Etat Gabonais avait   décidé de récupérer la propriété et la  gestion de ce site.

Synthèse : SERVICE PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM

Source : GABONECO