Décès de Nelson MANDELA: la planète rend hommage au héros de la lutte anti-apartheid!

Mardi, 10 décembre, 2013 - 16:57

Même dans la mort, Nelson Mandela a réussi à « unir » des dirigeants aux opinions différentes, a souligné mardi 10 décembre le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, lors de l'hommage à l'ancien président sud-africain.

Une centaine de chefs d'Etat, ont rejoint des milliers de Sud-Africains anonymes pour une gigantesque célébration au Soccer City Stadium de Johannesburg. C'est dans cette enceinte que le militant anti-apartheid et Prix Nobel de la paix avait fait sa dernière apparition en public, avant la finale de la Coupe du monde en 2010

Dans un discours plus étendu que le bref temps de parole laissé à chaque intervenant, Barack Obama a salué Nelson Mandela comme un « géant de la justice », estimant que trop de dirigeants dans le monde se disaient solidaires de son combat pour la liberté mais ne toléraient pas la moindre opposition de leur propre peuple.

Quelques minutes plus tard, il échangeait une poignée de main historique avec son homologue cubain, Raul Castro. Les Etats-Unis maintiennent un embargo contre Cuba depuis plus de cinquante ans.

 

A l'issue des dix jours de deuil national, la dépouille de Neslon Mandela sera inhumée dimanche dans son village d'enfance, Qunu, selon les rites traditionnels xhosa mêlés au culte chrétien. Seul un nombre restreint de dignitaires étrangers seront présents à cette occasion.

Nelson Mandela reposera auprès de trois de ses six enfants, une fille morte en couches en 1948, un fils, Thembi, victime d'un accident de voiture en 1969, et Makgatho, mort du sida en 2005.

 

Les cérémonies en hommage à Nelson Mandela, qui ont eu lieu mardi 10 décembre 2013 , ont réuni 70 chefs d'Etat, cinq Prix Nobel de la paix et près de 40 000 personnes venus au FNB Stadium à Soweto, où l'ancien président sud-africain avait tenu son premier discours après sa libération

Synthèse: SERVICE PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM