Décès de Marc Saturnin N'NANG NGUEMA !

Jeudi, 8 novembre, 2012 - 14:36

L’ancien Secrétaire Général de l’Organisation des Pays Exportateurs du Pétrole (OPEP) et membre fondateur du Parti Gabonais du Progrès (PGP)  ,en 1990 , a tiré sa révérence mercredi 7 novembre 2012  à l’âge de 78 ans.

C’est une figure emblématique de l’opposition gabonaise de la période post-parti unique qui vient de s’éteindre. Né le 13 avril 1934 à Lambaréné, Marc Saturnin N'NANG NGUEMA a étudié notamment à Paris (Doctorat d’économie, puis un Diplôme d’Etudes Spécialisées en Sciences Politiques, option Administration des Affaires).

Quelques mois avant l’indépendance du Gabon ,  il s’engage d’abord dans la Fonction publique Française. Mais le pays ayant , ensuite ,   besoin de cadres ; il rentre et occupe rapidement de hautes fonctions, notamment celle de Directeur des Affaires Economiques en 1963. En 1964, il débute une carrière de fonctionnaire international qui va le plonger dans les arcanes du système des Nations Unies, devenant même Conseiller du Directeur Exécutif du Fonds Monétaire International (FMI).

Plus tard, il choisit d’entrer dans le secteur du pétrole. Il choisit Elf Aquitaine et occupe de 1976 à 1981 le poste de Directeur Général Adjoint de Elf Gabon.

De 1981 à  1983, il sera  Secrétaire Général de l’Organisation des Pays Exportateurs du Pétrole (OPEP).

En 1990, il quitte le poste de Conseiller du Président de la République pour se positionner dans l’opposition, au moment où le parti unique tire sa révérence.

Il s’engage , alors ,  dans le PGP aux côtés de Feu Me Pierre-Louis AGONDJO OKAWE, Feu Joseph RENDJAMBE ISSANI , Benoît MOUITY NZAMBA. Au milieu de l’année 1992, il quitte avec fracas cette formation politique pour fonder son Parti Libéral Démocrate (PLD).

En 1993, il se présente à l’élection présidentielle du 5 décembre. Il est classé dixième à cette échéance avec 0,86% de voix. Plus tard, il rejoint le Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ) dont il est le président jusqu’en 2000, avant de céder sa place à Jules-Aristide Bourdès OGOULIGUENDE.

 

Synthèse : FSNB / JCB

Source : GABONEWS