Conseil d'Administration du CAFRAD : le Ministre OGANDAGA présente les réformes entreprises au Gabon pour améliorer certains services et le quotidien des populations !

Lundi, 30 mai, 2016 - 17:24

Participant aux travaux du Conseil d’Administration du CAFRAD, à Tanger , au Maroc, le Ministre Jean Marie OGANDAGA , a saisi cette opportunité pour présenter les  atouts mis en exergue , ces dernières années , par le Gabon, pour améliore un certain nombre de prestations et de services rendus  aux usagers .

Souhaitant vivement que les activités menées par le CAFRAD cadrent autant que faire se pourrait avec le calendrier des différents états membres, le membre du Gouvernement Gabonais a indiqué que malgré les contrecoups occasionnés par la baisse du prix du baril de pétrole, le Président de la République Gabonaise a donné de fermes instructions pour que le pays honore le règlement de ses cotisations au sein des différents organismes. Et donc, à ce jour, le Gabon n’est nullement redevable auprès du CAFRAD.

Se félicitant de ce que le CAFRAD ait, enfin songé à décerner des prix pour renforcer et encourager les actions et initiatives entreprises pour moderniser  l’administration publique en Afrique, en améliorant , notamment les services publics offerts aux citoyens , le Ministre Gabonais , déplore , toutefois , que les délais n’aient pas permis aux différentes structures de s’organiser en conséquence , pour faire parvenir des dossiers ficelés dans les meilleures normes . Convaincu de ce que , si tel avait été le cas , le Gabon aurait crânement pu tirer son épingle du jeu au regard des réformes entreprises dans différents secteurs (santé , fonction publique ,décentralisation des agents d ela fonction publique , égalité des genres ).

Poursuivant dans cette logique , le Ministre OGANDAGA a aussi mis en avant le Programme ''Un jeune = un métier" , vaillamment piloté , depuis plusieurs semaines déjà et dont l'objectif est de doter tous les jeunes gabonais d'un niveau équivalent de réussite sociale en leur fournissant une qualification , correspondant à leurs profils .

Soucieux des problèmes de financement  auxquels peut se trouver confronté le CAFRAD , Monsieur le Ministre suggère que soient explorées des voies de partenariat entre acteurs publics et privés , par ailleurs fortement intéressés par les Objectifs de Développement Durable (ODD).

De même , a-t-il suggéré , pour finir , d'entreprendre ou de poursuivre des contacts avec la Banque Africaine de Développement (BAD)  , pour faire avancer diverses projets en cours , dans plusieurs pays , concernant , singuliérement , les activités génératrices de revenus . 

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM