Le Chef de l'Etat Gabonais appelle à combattre la recrudescence de l'insécurité.

Jeudi, 12 avril, 2012 - 11:30

Un communiqué du Protocole d'Etat indique que le  Chef de l'Etat gabonais, Ali BONGO ONDIMBA , a exprimé son indignation face à la recrudescence des crimes rituels au Gabon lors d'une réunion tenue,avec les responsables des forces de l'ordre et ceux de la justice.

Haro sur les crimes rituels au Gabon

Le phénomène de l'insécurité qui est revenue au galop au Gabon était à l'ordre du jour de cette réunion, une occasion pour le numéro un gabonais de marquer son indignation devant ce fléau qui semble avoir pignon sur les rues et ne fait que gagner du terrain sur toute l'étendue du territoire.

Cette encontre s'est déroulée en présence du Premier ministre Raymond NDONG SIMA de la ministre de la Justice, Ida RETENO ASSONOUET, du  ministre de l'Intérieur, Jean François NDONGOU  du  commandant en chef des forces de police, le général Léon MISTOUL  et du  Procureur de la République, Sidonie  OUWE

Aux uns et aux autres, le chef de l'Etat a rappelé qu'il n'était pas question de tolérer des pratiques inhumaines, aux antipodes des valeurs défendues par la société gabonaise.

Dans ce sens le président gabonais a instruit fermement tous ceux qui ont une responsabilité dans la lutte contre l'insécurité et les crimes rituels de prendre toutes les dispositions susceptibles de combattre efficacement ce fléau qui désespère les populations gabonaises et installe un climat de psychose dans le pays.

 

© Copyright Xinhuanet