Carrefour Diplomatique : échanges sur les politiques minières au Royaume du Maroc !

Mercredi, 16 mars, 2016 - 09:34

 

Tradition de nouveau respectée : pour son 30éme Carrefour Diplomatique, la Fondation Diplomatique avait convié , ce Mardi 15 Mars 2016 , de nombreux Chefs de Missions Diplomatiques et responsables d’organisations internationales , à un échange avec Madame Amina BENKHADRA , Directrice Générale de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines du Maroc (ONHYM) , à un échange sur  les différents politiques minières menées sur le sol marocain.

Face à un auditoire plus qu’attentif , la dirigeante numéro un de l’ONHYM a exposé sur la longue saga de cette entreprise débutée en 1928 et qui se poursuit encore de nos jours .

Répondant à diverses interrogations sur les stratégies mises en place au sein de l’entreprise , Madame BENKHADRA a expliqué que concernant aussi bien l’exploration minière que l’exploitation pétrolifère , l’ONHYM poursuivait des efforts soutenus en renforçant la dynamique d’ouverture sur le marché mondial et le développement des partenariats avec les investisseurs nationaux ou internationaux en vue de promouvoir le potentiel en hydrocarbures et minier du sous-sol marocain .

  

Diverses interrogations ont été soulevées sur l’engagement de l’ONHYM dans l’exploitation des sols ; la stratégie marocaine pour assurer la sécurité d’approvisionnement ; les politiques gazières et de schistes bitumineux au Maroc .

La Directrice de l’ONHYM y a répondu en affirmant que son entreprise disposait en son sein de spécialistes dans diverses disciplines. Des équipes pluridisciplinaires qui travaillent par projets et en synergie avec des partenaires. Poursuivant qu’avec détermination l’ONHYM, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI,  avait mis en place une démarche d’ouverture internationale élargie et utilisait , avec une parfaite maîtrise , plusieurs techniques de pointe .

S’agissant , singulièrement des schistes bitumineux , Madame BENKHADRA , indique qu’au Maroc, l’intérêt des sociétés internationales pour l’exploration des gaz de schistes a incité l’ONHYM à s’impliquer dans l’exploration de cette ressource non conventionnelle pour répondre à un double objectif : l’évaluation du potentiel des bassins sédimentaires paléozoïques marocains en gaz de schiste et la mise en place de partenariats avec des sociétés spécialisées, dans des zones où les recherches n’ont été traditionnellement orientées que vers les hydrocarbures conventionnels. Plusieurs compagnies internationales ont manifesté leur intérêt pour l’exploration des gaz de schistes au Maroc .

Toutefois , Madame BENKHADRA a tenu à rappeler que le processus d’exploration et de développement des gaz de schiste est un cycle long et surtout capitalistique. Il nécessite la mise en place d’une stratégie adaptée pour une exploration et une exploitation efficientes.

 

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , a voulu en savoir davantgae sur les potentialités du Maroc , en termes de disponibilité d’énergie pour des pays qui en  manifesteraient le désir en souhaitant lancer ou accroître leur coopération bilatérale avec le Royaume Chérifien .

L'Ambassadaur de la République Centrafricaine au Royaume du Maroc , et Doyen du corps diplomatique a, pour sa part , remercié Madame Amina BENKHADRA , pour sa disponibilité et les informations livrées à l'ensemble du corps diplomatique présent . En souhaitant que ces échanges se prolongent au niveau bilatéral pour ceux des plénipotentiatres qui le souhaiteraient .

Répondant à ces deux interventions , Madame la Directrice Générale de l'ONHYM a affirmé l'entrain de l'organisme qu'elle dirige à demeurer ouvert et à explorer toutes les pistes de coopération souhaitées qu'il s'agisse de formation , ou de renforcement des capacités .

Le Doyen du Corps Diplomatique aura , par la suite , été invité  , par les dirigeants de la Fondation Diplomatique , à remettre à Madame la Directrice Générale de l'ONHYM , un tableau souvenir portant les signatures de l'ensemble des Chefs de Missions Diplomatiques et Organisations Internationales , présents à cette rencontre .

Avant de se séparer les participants à ce ''Carrefour Diplomatique'' ont été informés de la visite qu'organisera la Fondation Diplomatique , du 1er au 04 Avril 2016 , dans la région de OUARZAZATE (sud du Maroc ) où le Roi MOHAMMED VI  avait  inauguré , le 04 Février dernier , la première portion d’un énorme complexe appelée à devenir la plus grande centrale thermo solaire au monde. Une fois achevé aux alentours de 2018, le parc solaire (qui aura nécessité à terme plus de 9 milliards de dollars d’investissements) devrait s’étendre sur plus de 2500 hectares et générer plus de 580 mégawatts soit l’équivalent d’un petit réacteur nucléaire.

 

S.E.M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO , Ambassadeur Haut Représentant de la République Gabonaise , s'est , par la suite prêté aux questions de divers médias marocains et internationaux ; en, même temps qu'il aura pu deviser avec Madame Amina BENKHADRA sur les possibilités de poursuivre les partenariats déjà amorcés , dans le secteur des mines et des hydrocarbnures entre la République Gabonaise et le Royaume du Maroc 

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM