7ème anniversaire du décès d’Edith Lucie BONGO-ONDIMBA !

Lundi, 14 mars, 2016 - 14:45

14 mars 2009 - 14 mars 2016, il y a sept  ans que disparaissait, à l’âge de 45 ans, Edith Lucie BONGO-ONDIMBA, première dame du Gabon et fille ainée du président Denis SASSOU NGUESSO du Congo Brazzaville.

Docteur en pédiatrie, Edith Lucie BONGO ONDIMBA était née  le 10 mars 1964 à Brazzaville, au Congo. Elle était titulaire d’un Doctorat en médecine (Brazzaville 1989) et devint l’épouse de Feu Hadj Omar BONGO ONDIMBA, Chef  de l’Etat gabonais en août 1990.

Mère de famille vouée à la cause des enfants en difficulté, la Première Dame du Gabon a créé à Libreville, en 1996, la Fondation Horizons Nouveaux, institution destinée à aider les enfants en détresse et les handicapés.

Mme BONGO ONDIMBA était, par ailleurs, Présidente du conseil d’administration de la Polyclinique El Rapha, un établissement médical fort connu au Gabon et dont la majorité de médecins sont des Marocains.

Elle aura, surtout,  rempli avec succès sa mission en qualité de première présidente de l’Organisation des premières dames d’Afrique contre le SIDA (OPDAS) de 2002 à 2004. Elle aura , notamment , dirigé  l’antenne gabonaise de cette organisation dont les principales missions consistent à mobiliser des fonds en faveur des femmes et des enfants victimes du VIH/Sida. L'ex- première dame du Gabon était membre de l’Association Médecins du Monde, une Organisation non gouvernementale (ONG) pour laquelle elle présidait l’antenne du Gabon. Elle était également présidente d’honneur de la Société Gabonaise de Pédiatrie et de la Société Française de Médecine.

Edith Lucie BONGO ONDIMBA avait été élue en juillet 2003Présidente d’Honneur de l’Union des femmes du Parti démocratique gabonais (UFPDG), le parti créé par Feu le président Omar BONGO ONDIMBNA ,  en 1968.

Madame BONGO ONDIMBA   s’est vue décerner la Médaille de Reconnaissance des laboratoires Mérieux, le 31 mai 1996 à Libreville et la Légion d’Honneur française.

PRESSE ET COMMUNICATION AHRRGM