27 milliards de Francs CFA pour la construction d’un marché ultra moderne à Libreville !

Mardi, 20 novembre, 2012 - 17:49

Une  convention , récemment signée à Libreville , entre l’État Gabonais et le Groupe Suisse Webcor.SA, relative à la construction d’un marché ultra moderne, sur l’ancien site des Jardins de la Peyrie dans le 3e arrondissement de la capitale gabonaise, donne également lieu à plusieurs avantages fiscaux et douaniers au bénéfice de l’investisseur, qui devra en contrepartie, céder 10% du capital social du projet à l’État gabonais, pour compenser les pertes fiscales à enregistrer.

 

Luc OYOUBI (à gauche) , Ministre Gabonais de l'Economie  et un dirigeant du Groupe Suisse ,échangeant les documents après signature de la Convention entre les deux parties 

L’accord conclu entre les deux parties, confère donc  des avantages fiscaux et douaniers au Groupe Suisse. Il prévoit également une prise de participation, par l’Etat gabonais, de 10% du capital social de ce projet.

A  travers cet accord, le Groupe Suisse détient les droits exclusifs d’exploitation dudit marché pendant 50 ans. Il prévoit également un amortissement dégressif sur 10 ans, qui représentera, pour la première année, environ 5.062.500.000 FCFA (Cinq Milliards Soixante Deux millions Cinq Cent Milles Francs CFA). Cette convention doit favoriser également la perception directe et structurée des taxes et recettes fiscales découlant des activités marchandes, ainsi que la perception d’un loyer mensuel par la commune de Libreville, sur la durée du bail.

 

Le  futur marché, comprendra également des magasins, des agences bancaires, un point de vente d’eau et d’électricité et un poste de police pour assurer la sécurité.

Ce projet évalué à près de 27 milliards FCFA, est financé sur fonds propres par le Groupe Webcor S.A. , société internationale spécialisée dans la production et la distribution des denrées agro-alimentaires et de matériaux de construction et  présent dans toute l’Afrique, l’Asie, l’Europe et l’Amérique du Sud,

Cet investissement permettra de doter la capitale gabonaise d’une infrastructure moderne, correspondant aux meilleurs standards internationaux, et pouvant accueillir environ 2 000 commerçants et générer plus de 1 000 emplois.
Le nouveau marché dont le démarrage des travaux de construction est prévu pour la fin du premier trimestre 2013. se construira sur une superficie de 35000 m2. Cet espace commercial comprendra des voies d’accès, un parking de 400 places, des étals pour les fruits et légumes, des poissonneries, des boucheries,  et des épiceries.
 

Synthèse : FSNB / JCB

Source : GABONECO